Les effets des écrans numériques sur le cerveau

Les enfants et les adolescents passent plus de sept heures par jour devant des écrans numériques. Cinquante-huit pourcent des personnes qui travaillent sur des ordinateurs souffrent maintenant d’une maladie qui s’appelle le syndrome de vision informatique.

Les symptômes sont la fatigue visuelle, une vision floue, des maux de tête et des douleurs au cou et au dos.

Autant de temps passé devant un écran peut endommager la vision de façon permanente. En 1971, les cas de myopie au Canada ont doublé. En Asie, presque 90 % des adolescents et des adultes sont myopes.

Le problème n’est pas seulement la luminosité des écrans, mais aussi les couleurs qui affectent la vision, surtout le rouge, le vert et le bleu — cette dernière est similaire à la lumière émise par le soleil. Dans la nature, cette lumière bleue du soleil nous aide à garder un bon rythme circadien, c’est-à-dire le rythme éveille-sommeil. Comme notre cycle circadien est plus sensible aux lumières bleues, un problème se pose lorsque nous utilisons nos écrans la nuit.

En général, lorsque le soleil se couche, nous produisons une hormone : la mélatonine. C’est cette dernière qui aide à régler notre rythme circadien en nous donnant une sensation de fatigue pour, finalement, s’endormir. Cependant, la lumière bleue des écrans perturbe ce processus et le sommeil requis n’est pas atteint. Les personnes qui lisent des livres en ligne avant de se coucher, cinq nuits de suite, produisent 55 % moins de mélatonine que celles qui lisent des livres imprimés. 

Le plus inquiétant est le temps que passent les enfants devant un écran et les effets sur leur cerveau. Un scientifique a découvert que les préadolescents qui passent sept heures ou plus par jour devant un écran endommagent leur cortex, une partie du cerveau. Le cortex est responsable du traitement des informations des cinq sens et il devient plus mince en vieillissant. Les enfants qui utilisent un écran pendant de nombreuses heures amincissent leur cortex prématurément. Les scientifiques ne savent pas si cela pourrait affecter leur apprentissage, mais certaines données démontrent que les enfants qui passent plus de deux heures par jour sur les écrans obtiennent des scores inférieurs aux tests de compétences linguistiques. Ceci dit, seulement le temps nous en dira davantage sur les conséquences engendrées par les écrans numériques.

Comment la technologie affecte le cerveau de ceux atteints de TDAH?

La technologie provoque de la nervosité et de l’anxiété chez les élèves à l’école. Comme vous le savez déjà, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est une maladie qui affecte le développement du cerveau et l’activité cérébrale qui nuit à l’attention, à la capacité de rester immobile et au contrôle de soi. Le lobe frontal du cerveau d’une personne atteinte d’un TDAH se développe plus lentement que les autres. Avec la technologie et ses écrans lumineux, le développement de la maturité est encore plus lent.

Et vous, combien de temps passez-vous sur vos écrans numériques?