Renoncez aux réseaux sociaux!

Dans la société d’aujourd’hui, les réseaux sociaux sont devenus encore plus addictifs que les cigarettes ou l’alcool. Ces plateformes possèdent une attraction puissante qui nous amène à les vérifier constamment, sans même y penser. 

De plus en plus de personnes, partout dans le monde, commencent à remettre en question la véritable valeur des médias sociaux dans leur vie. Selon moi, nous devrions tous renoncer aux réseaux sociaux pour trois raisons : ils nuisent aux relations interpersonnelles, ils abaissent notre perception de nous-mêmes et ils nous font oublier de vivre le moment présent. 

Je crois qu’en nous connectant avec des gens tout autour du globe, les médias sociaux nous encouragent à négliger les gens qui se trouvent juste en face de nous. Combien de fois avons-nous vu des groupes de personnes sur leurs téléphones au lieu d’interagir entre elles?

Ces gens s’entourent de camarades, mais ils passent plus de temps à faire des Snapchat, à instagrammer et à envoyer des textos qu’ils n’en passent à se parler. Bien qu’ils puissent parler à un être cher par texto, le problème avec cela est que les personnes en notre présence méritent quand même notre attention. Bref, je soutiens que les interactions en ligne ne répondront jamais véritablement à notre besoin d’interactions interpersonnelles. 

Je pense aussi que les médias sociaux nous fournissent une infinité de raisons de nous sentir inadéquats envers notre personne et notre vie. Ces réseaux nous permettent de voir les meilleures parties, soigneusement sélectionnées, de la vie de tout le monde. Par conséquent, nous ressentons le besoin de les comparer avec les aspects négatifs de notre propre vie. 

Nous nous soucions constamment de ce que font les autres et avons l’impression d’avoir un manque dans notre vie lorsque quelqu’un publie des photos d’un endroit que nous aimerions visiter ou d’une chose que nous n’avons pas, mais aimerions maintenant posséder. Or, je continue de croire qu’en obsédant sur la vie des autres et en enviant ce que les autres ont, nous mettons notre propre vie de côté. 

Finalement, je trouve que nous sommes devenus tellement obsédés par la capture des grands moments de la vie que nous avons oublié comment vivre dans l’instant présent. Nous avons surement tous déjà observé ce phénomène; par exemple, à un concert, quand quelqu’un tente de capturer une vidéo du groupe jouant sa chanson préférée. Cette personne est si déterminée à obtenir une bonne vidéo pour publier sur ses pages de réseaux sociaux qu’elle ne peut pas simplement profiter du concert en chantant et en dansant. 

Il en va de même quand quelqu’un sort son téléphone pour prendre une photo de son repas, pour ensuite se rendre compte qu’il est rendu froid quand vient le temps de le manger. Je maintiens mon opinion que dans plusieurs années, les moments capturés uniquement par la mémoire seront beaucoup plus attrayants que des photos floues. 

En somme, les réseaux sociaux nous éloignent de nos relations réelles, diminuent notre estime de soi et nous font vivre derrière notre écran. Pour ces trois raisons, je suis convaincue que nous devrions tous renoncer aux médias sociaux. Si nous ne voulons plus exister dans un monde où les réseaux sociaux dictent nos moindres mouvements, nous devons prendre conscience de leur pouvoir ainsi que des dangers et des risques qui en découlent.