Les devoirs

Les devoirs sont importants, car ils nous aident à travailler notre intelligence et à ne pas être en retard dans nos travaux. Mais pourquoi devons-nous les faire pendant la soirée? 

Les devoirs peuvent souvent être faits à l’école, mais, quand nous serons au secondaire, nous n’aurons pas de temps pour les faire — sauf lors de la pause du diner et de possibles périodes libres. 

Presque tous les élèves apportent environ trois à quatre pages de devoirs chaque soir. Cela vient menacer la croissance des adolescents puisqu’ils ont alors moins de sommeil et leur cerveau en a besoin pour son développement à cet âge. 

Quelques élèves ont de la difficulté à faire leurs devoirs, car leurs parents sont anglophones et, donc, ne peuvent pas les aider. 

Pour que les élèves puissent étudier ou finir leurs devoirs, ils devraient avoir un temps réservé à ces activités à l’école. 

Les élèves font au minimum 30 minutes de devoirs et environ une heure d’étude. Cela étant dit, les étudiants n’ont pas beaucoup de temps de sommeil, car plusieurs participent aussi dans des sports ou des clubs. Les enseignants doivent comprendre que le sommeil est important pour les adolescentes et adolescents et qu’ils doivent avoir neuf heures de sommeil au minimum. Cependant, ce groupe d’âge n’a souvent que six heures de sommeil par soir en moyenne. 

L’opinion de plusieurs est que les devoirs ne sont pas amusants ni faciles. Ils sont juste une autre chose que les jeunes doivent faire après l’école. Une élève de la 7e année, Kamdyn, fait part de son opinion : «J’aime faire les maths en devoirs, mais si c’est quelque chose d’autre, je trouve que ce n’est pas important. Je trouve que la littératie est plate et je connais déjà l’anglais. En géo, je n’ai souvent rien, mais je trouve que c’est un gaspille de temps parce que je peux utiliser un appareil électronique pour rechercher la chose que j’ai besoin.». 

Cohen, un élève de la même classe, se prononce lui aussi: «Je n’aime pas les devoirs, car le travail de l’école est censé rester à l’école et non nous suivre à la maison. Personnellement, je n’aime pas faire de la lecture en devoirs, car je n’aime pas vraiment les livres et, parfois, j’ai de la difficulté à lire certains mots plus avancés.»

Sturgeon Falls

Depuis longtemps, le niveau de participation électorale chez les jeunes de 18 à 24 ans n’est pas très élevé au Canada. Selon Élections Canada (www.elections.ca), le taux de participation serait de 37,9 % chez les hommes de 18 à 24 ans et de 36,6 % chez les femmes du même groupe d’âge.

River Valley

Le magasinage en ligne est tellement une bonne invention! Mais est-ce qu’il nuit au commerce? 

D’après moi, le magasinage en ligne aide beaucoup les personnes qui sont pressées, qui n’ont pas le temps d’y aller en voiture ou qui ne veulent simplement pas y aller en personne. 

Sturgeon Falls

Vous avez surement entendu quelqu’un dire qu’ils sont fiers d’acheter des produits locaux, mais ça veut dire quoi au juste? Les petites boutiques et entreprises dans nos communautés n’offrent pas les mêmes avantages que les chaines nationales ou le commerce en ligne. Malgré cela, ils offrent leurs propres avantages en connaissant leur clientèle et ce qui est populaire dans leur propre communauté. Il y a donc plusieurs avantages d’acheter localement. Certains sont évidents et d’autres le sont moins. 

Elliot Lake

Plusieurs d’entre nous ont la chance d’avoir un lien très proche avec nos grands-parents, spécialement s’ils sont en bonne santé physique et mentale. Mais pour d’autres, il arrive que nous devons prendre soin d’eux, comme eux-mêmes l’ont déjà fait pour leurs parents dans le passé. La relation n’est donc plus la même puisque la santé de nos ainés peut être fragile et cela peut demander beaucoup de notre temps.

Elliot Lake

Ça y est, les élections fédérales viennent de se terminer et les libéraux sont revenus au pouvoir, mais, cette fois, ils sont en minorité avec 157 sièges. Les conservateurs sont en deuxième place avec 121 sièges, dont plusieurs en Alberta et en Saskatchewan. En troisième place se trouve le Bloc Québécois, avec 32 circonscriptions et le NPD a 24 députés à la Chambre des communes, le dernier parti officiel à avoir des politiciens à Ottawa. Le Parti vert a aussi obtenu 3 sièges.