La réalité virtuelle : un monde à découvrir

«Aucun PC, aucun câble, aucune limite.» Voilà la phrase à se rappeler si l’on veut parler du nouveau casque de réalité virtuelle de la compagnie Oculus. En effet, le casque Oculus Quest n’a besoin que d’un seul fil… et c’est celui qui sert à le recharger! Pour l’avoir essayé, je peux vous dire qu’Oculus n’a pas menti, ce casque est réellement une innovation dans le monde de la réalité virtuelle.

Une étudiante essaie le casque de réalité virtuelle Oculus Quest d’Oculus.

Pour commencer et pour expliquer pourquoi l’Oculus Quest est une telle innovation, il faut le comparer aux autres casques de réalité virtuelle sans fil sur le marché. Il y a l’Oculus Go, le Google Cardboard, le Samsung Gear VR ainsi que quelques autres plus ou moins connus. La différence majeure entre l’Oculus Quest et ces autres casques mentionnés est celle-ci : l’Oculus Quest utilise la technologie Oculus Insight pour détecter les mouvements de la tête et créer une bordure virtuelle. Elle est relativement simple : quatre caméras infrarouges sur les côtés du casque permettent une vision en noir et blanc afin de placer la zone Guardian. 

Mais ce n’est pas tout, avec les deux manettes Oculus Touch, il est possible de faire plusieurs mouvements de la main. En effet, les boutons sur les Oculus Touch détectent les doigts quand ils sont au repos sur les boutons, permettant de faire un pouce en l’air, d’ouvrir sa main, de pointer du doigt et bien plus. 

Deuxièmement, le casque Oculus Quest dispose d’une masse de stockage importante, allant de 64 gigaoctets à 128 gigaoctets, laissant beaucoup de place pour les jeux. Chaque jeu téléchargeable sur l’Oculus Store a une taille d’environ 1,5 gigaoctet et, en général, le prix ne dépasse pas les 20 $. 

En parlant des jeux, tous les jeux qui sont accessibles sur l’Oculus Quest ont des graphismes et des sons tout simplement époustouflants. Les histoires sont complètes, les jeux sont bien conçus et ont de bonnes mécaniques. 

En tant qu’admirateur de réalité virtuelle, il m’était impossible de ne pas vouloir essayer l’Oculus Quest. La liberté de mouvement, l’autonomie de la batterie et la qualité des jeux proposés on fait de ce casque une nouvelle façon de voir la réalité virtuelle. Ce qui m’a vraiment surpris de l’Oculus Quest est le fait qu’il est très puissant si on le compare à d’autres casques de réalité virtuelle sans fil. Il n’a aucun mal à supporter des jeux de grande qualité visuelle, générer et modifier des objets dynamiques ainsi que les installer. Ce qui, de mon point de vue, rend l’Oculus Quest l’un des casques de réalité virtuelle des plus avancés.