Une sculpture de Marie Sklodowska-Curie par le sculpteur polonais Bronislaw Krzysztof. Elle tient un symbole du polonium, le premier élément découvert par Pierre et Marie Skłodowska-Curie, en juillet 1898.
Une sculpture de Marie Sklodowska-Curie par le sculpteur polonais Bronislaw Krzysztof. Elle tient un symbole du polonium, le premier élément découvert par Pierre et Marie Skłodowska-Curie, en juillet 1898.

Marie Curie, physicienne, chimiste et récipiendaire de deux Prix Nobel

Pascale Rollins | École élémentaire Sainte-Marie
Pascale Rollins | École élémentaire Sainte-Marie
Tapage

Marie Curie est la première femme à avoir reçu le prix Nobel. C’est aussi la seule femme à en avoir reçu deux. 

Marie Sklodowska est née le 7 novembre 1867 dans un vieux quartier de Varsovie, en Pologne. Sa mère est institutrice et son père est un professeur de mathématique et de physique. Grâce à son entourage et de l’encouragement, elle démontre un grand intérêt et un talent pour les sciences. Elle rêve d’être scientifique. 

En 1891, elle quitte la Pologne pour se rendre en France parce qu’elle peut continuer ses études. Marie étudie les mathématiques, la physique et s’intéresse à plusieurs domaines, comme le magnétisme et la chimie. Elle est souvent première de classe et s’applique aussi bien à ses études, mais aussi aux recherches et nouvelles découvertes.

Elle obtient des bourses d’études et une commande d’une étude sur l’aimantation de différent type d’acier. Elle est responsable de ce projet, mais il lui manque des connaissances spécifiques en mathématiques. Elle rencontre un des plus grands spécialistes de l’époque qui devient aussi son mari plus tard : Pierre Curie. C’est un scientifique modeste, mais très passionné des sciences.

Marie et Pierre sont des partenaires extraordinaires. Ils travaillent bien ensemble et, le 26 juillet 1895, ils deviennent partenaires pour la vie. Pierre l’aime beaucoup et accepte à plusieurs reprises de la suivre dans ses grands projets d’étude. 

Après plusieurs projets de sciences ensemble, Marie Curie est à la recherche d’un sujet pour sa thèse de doctorat. Elle choisit le sujet de la radioactivité, un domaine assez récent et qui demande beaucoup d’études et de compréhension. 

La radioactivité est phénomène naturel. Mme Curie invente les premiers instruments qui permettent de mesurer avec une grande précision l’effet des rayonnements ou de la radioactivité. Elle est tellement dévouée à son travail que Pierre laisse de côté ses travaux d’études pour rejoindre son épouse sur son étude de la radioactivité. Mme Curie reçoit beaucoup de prix et des bourses. Elle est très dédiée à son travail de recherche.

Il ne faut pas oublier que même avec tous ses accomplissements elle est aussi la première femme professeure. Avec tous ses exploits, ses deux prix Nobel sont bien mérités, dont le premier en physique en 1903 et le deuxième en chimie en 1911. Marie Curie nous quitte en 1934 à 66 ans. La raison la plus probable est d’une surdose de radioactivité.