Lydia Raddon fait travailler sa créativité en peignant une image aquatique et pratique son œil créatif pour capter la lumière.
Lydia Raddon fait travailler sa créativité en peignant une image aquatique et pratique son œil créatif pour capter la lumière.

Nourrir la créativité avec intuition et l’observation

Meghan Raddon | École Saint-Joseph
Meghan Raddon | École Saint-Joseph
Tapage

L’humanité est une espèce créative. Les idées nous viennent tous les jours de notre cerveau et nous permettent de prendre même les décisions les plus simples. Même comme ça nous vient si naturellement, il faut encore pratiquer et exercer l’aspect créatif de nos cerveaux. 

Quel meilleur moment d’apprendre l’utilité de notre esprit créatif que pendant qu’on est à l’école et qu’on apprend toute sorte de choses? La vérité est que chaque matière et activité devrait faire travailler la créativité d’une personne par l’intuition et l’observation. 

Les arts sont toujours vus comme des activités créatives. Eh bien, c’est tout à fait vrai. Le dessin et la photographie sont produits par une personne qui veut représenter ce qu’elle peut voir. Cela affecte la façon que la personne voit le monde, en remarquant même les petits détails qui sont dans la vie quotidienne.

Aussi, la musique entraine la coordination de notre cerveau et de notre corps. En jouant d’un instrument, on travaille la mémoire musculaire, l’aspect du cerveau qui rappelle au corps quelles clés, cordes et note à jouer. En écoutant de la musique, on se connecte à nos mémoires. Entendre certains sons peut déclencher des pensées, des mouvements et des informations qu’on a appris dans le passé quand on a écouté les mêmes choses. Les schémas rythmiques peuvent débloquer les parties qui gèrent l’imagination dans notre cerveau et faire place à votre propre pensée créative. 

La créativité est trouvée non seulement dans les arts, mais aussi dans les mathématiques et les sciences. L’observation joue encore un grand rôle dans ces activités. La reconnaissance des tendances et des patrons fait tourner les roues dans le cerveau. 

Les jeux de société, tels que les échecs, pratiquent la créativité. Cela demande de l’intuition pour réfléchir et prendre des décisions en fonction de la situation et du scénario. 

Même faire de l’exercice physique augmente la créativité, en aidant à dissiper le brouillard et la fatigue mentale et en améliorant le processus cognitif, le traitement des informations et les connaissances qui sont fixées dans la tête de chaque jeune étudiant.  

Ne rien faire peut aussi aider à la créativité des jeunes. Alan Cohen a dit : «Il y a de la vertu dans le travail et il y a de la vertu dans le repos. Utilisez les deux et ne négligez aucun des deux». C’est le moment où vous laissez votre esprit se débrancher du traitement de l’information. Le repos apporte plus de productivité et de créativité lorsque vous reprenez le travail. 

Finalement, en utilisant l’observation et l’intuition dans la vie quotidienne d’un jeune, nous nourrissons son aspect créatif et le préparons à un avenir qu’il peut construire.