Des selles d’équitation
Des selles d’équitation

L’équitation

Gwyndelyn Houlton | École élémentaire catholique Sainte-Marguerite-d’Youville
Gwyndelyn Houlton | École élémentaire catholique Sainte-Marguerite-d’Youville
Tapage
Beau temps, mauvais temps, les cavaliers doivent prendre soin de leur monture.  

L’équitation, c’est plus que monter à cheval. L’équitation, c’est aussi des sports tels que le polo, le concours de sauts et la course de barils. C’est un sport olympique et l’activité de base du rodéo.

L’équitation est une discipline qui prend énormément de détermination et de force de caractère et qui commence premièrement par le développement d’une confiance réciproque entre le cheval et son cavalier ou sa cavalière. L’équitation est un sport de passion qui exige de la patience, de la pratique et du dévouement. Il permet de faire croitre sa propre confiance en soi et une bonne régulation des émotions, deux éléments nécessaires à la maitrise de son courage, mais aussi afin d’apaiser le cheval.

Une force de caractère

Ceux qui sont vraiment au service de ce sport doivent souvent passer de longues journées de travail. Souvent, les cavaliers commencent leurs journées dehors à 6 h du matin, peu importe la température, afin de faire la première distribution de nourriture. 

La journée commence premièrement avec l’eau, qui doit être abondante en tout temps et vérifier. Un cheval boit de 20 à 40 litres d’eau par jour. Si le cheval n’a pas assez d’eau, il peut avoir une colique, qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée assez rapidement. 

Ensuite, il faut assurer une nutrition adéquate, qui inclut des grains et du foin. Le cheval mange en moyenne de 15 à 20 lb de nourriture tous les jours. Ensuite, c’est la routine du toilettage, c’est-à-dire le nettoyage des sabots, des crinières et de la fourrure des chevaux. Finalement, il y a l’entrainement. 

Cette routine se reproduit pour chaque cheval et certaines parties doivent être complétées deux fois par jour.

Du conditionnement physique et mental

De plus, l’équitation développe aussi notre santé physique et nos capacités de fonction exécutive, comme la concentration, la planification, l’organisation et la résolution de problème. 

Le concours de saut est une des activités les plus connues de l’équitation. C’est même un sport olympique. Afin de le faire, les cavaliers doivent être en bonne forme physique. Ils ont un vraiment bon sens de l’équilibre. Il faut être en harmonie parfaite avec son cheval afin de sauter tous les obstacles en ordre et le plus vite possible. Si le cheval refuse de sauter un obstacle, qui peut avoir jusqu’à une hauteur de 1,60 mètre, il renverse ou fait tomber la barre, il y a des pénalités.

Le polo est un sport amusant, mais difficile. Joué à cheval, deux équipes de quatre joueurs s’affrontent en utilisant des maillets à longues poignées flexibles pour faire avancer une balle en bois sur un terrain en herbe jusqu’entre deux poteaux de but. Ce sport est le plus ancien de tous les sports équestres et, au début, était seulement légal pour la royauté.

Toutes ces qualités sont d’autant plus utiles pendant ce temps de pandémie. De plus, c’est une activité qui se pratique dehors, donc c’est vraiment idéal cette année.

Des selles d’équitation