Gym Tonic : un autre regard sur l’apparence physique

Simon Giroux | Collège Notre-Dame
Simon Giroux | Collège Notre-Dame
Tapage

Cela fait maintenant deux mois que nous sommes en 2020. Le champagne est rangé depuis des semaines, les dernières brumes des fêtes commencent à se dissiper, les sapins sont défaits et rangés et on commence sérieusement à regretter les résolutions du Nouvel An qu’on a prises et qu’on continue de respecter… ou pas. Fort heureusement, Gym Tonic est là pour nous rappeler de reprendre le sport!

Cette pièce de théâtre communautaire a été présentée au Théâtre du Nouvel-Ontario et mise en scène par Ryan Demers-Lafrenière. Le spectateur y suit l’histoire comique, mais essoufflante, de Martine Laforce, qui a divorcé récemment. Pour se changer les idées (et accessoirement donner envie à son ex-mari de la reprendre), elle décide de se mettre à faire de l’exercice. Tapis roulant, vélo, Zumba : tout semble être bon pour elle. 

La distribution de <em>Gym Tonic</em> salue le public après la dernière représentation de la pièce communautaire.

Mais Martine se rend rapidement compte que le gym est très différent de ce qu’elle pensait. Malgré le bon vouloir et l’empathie de son entraineur Kevin, Martine ne peut que subir l’énergie débordante de l’entraineuse Kim «la Killer», les bavardages incessants de Michel, l’obsession un peu malsaine de Roxanne pour l’exercice et les ragots de sa voisine Belinda «Bay Window». Sans même parler de son ex-mari, Christian, qui l’a laissée pour nulle autre que l’athlétique Roxanne! Martine survivra-t-elle aux exercices de Kim et, surtout, regagnera-t-elle le cœur de Christian? 

Je crois que cette pièce de théâtre était très intéressante, non seulement à cause de son côté comique, mais également pour le point de vue que la pièce nous propose sur notre rapport à l’apparence physique. On voit des références subtiles au fait que certains personnages ne sont pas exactement heureux avec leur corps… ou au contraire en sont très contents et désirent garder leur corps tel qu’il est.

Le naturel des comédiens ainsi que leur manière de s’exprimer donne vraiment une impression de familiarité avec eux et nous permet d’associer la pièce à notre vie quotidienne. C’est, je crois, ce qui fait de Gym Tonic une pièce facile à comprendre et amusante pour tous.