Les castors installent parfois leur barrage dans des endroits qui compliquent la cohabitation avec les humains.
Les castors installent parfois leur barrage dans des endroits qui compliquent la cohabitation avec les humains.

La trappe

Maude Ouellet | École élémentaire catholique Christ-Roi
Maude Ouellet | École élémentaire catholique Christ-Roi
Tapage

La trappe est une forme de chasse qui permet d’attraper des animaux avec des pièges. Un trappeur peut mettre ses pièges pour plusieurs raisons et cible plusieurs espèces, comme des castors, des martes, des visons, des pékans, des lynx, des loups et beaucoup d’autres encore.

Avec quoi les attrape-t-on?

Pour attraper des castors, on doit avoir un piège spécial que l’on prépare à l’avance. Lorsque le castor touche le déclencheur, il se fait prendre. Ces pièges peuvent aussi attraper des loutres, mais seulement lorsque la tanière du castor est abandonnée. Lorsqu’on attrape une loutre, on sait qu’il n’y a plus de castors dans la région.

Pourquoi est-ce qu’on attrape les castors et les autres bêtes?

On attrape les castors, pour les déplacer ou les tuer. En campagne, les castors peuvent construire leurs barrages près des habitations et des terres des résidents. Si on défait leur barrage, les castors vont le refaire.  

D’autres les attrapent pour vendre leur fourrure, qui sert à faire des chapeaux, des mitaines et des manteaux. Les trappeurs font la même chose avec d’autres animaux, tels que les martes.

L’équipement

Si l’on trappe des castors, on doit mettre des salopettes imperméables. On aura aussi besoin d’une pioche pour défaire le barrage. Il y a d’autres équipements, mais ceux-ci sont les plus importants.

Piéger un castor

Comme trappeur, il ne suffit pas de défaire les barrages, mais on doit aussi attraper les castors. Pour les attraper, on doit trouver leurs tanières et ensuite repérer leurs entrées. Souvent, les castors ont de trois à quatre entrées. Pour bien installer les pièges, il faut beaucoup d’essaies.