Un projet qui démontre l’importance de respecter et d’apprécier notre planète Terre

Natalia et Gabriella Bélanger tiennent une bannière qui démontre leur partenariat avec l’organisme WWF.

Dans la vie de tous les jours, les gens de notre communauté connaissent peu les impacts négatifs de la pollution sur la planète. Cette année, j’ai pris part à un beau projet qui pourrait grandement améliorer l’environnement à notre l’école. 

Au début de l’année, notre enseignante, Mme Renée-Claude Pitre-Taillefer, nous a proposé d’imaginer une idée de projet qui pourrait avoir des bénéfices sur l’environnement de notre école. Ce projet d’environnement devrait suivre les critères d’un organisme de notre choix. Ma sœur Gabriella Bélanger et moi-même avons décidé de créer un projet basé sur le principe du compostage. 

Nous avons encore plein d’étapes à accomplir afin que notre projet devienne une réalité. Dans cet article, je vais parler davantage de notre projet et des étapes que nous devrons suivre afin qu’il soit un succès. De plus, je vais aussi parler de l’organisme qui a subventionné notre projet et de leur mission, qui est d’améliorer et de conscientiser les citoyens et citoyennes du Canada.

«Libérez votre nature»

Nous avons d’abord rempli un formulaire afin de courir la chance de recevoir des fonds d’un organisme qui subventionne des projets à travers le Canada : le Fonds mondial pour la nature (WWF). Nous avons été très chanceuses et nous avons eu le plaisir d’apprendre que nous avions été sélectionnées comme récipiendaires de leur programme «Libérez votre nature». 

Lorsque notre enseignante nous a soumis l’idée de créer un projet, nous avons tout de suite pensé à planter des fleurs dans notre cour d’école afin de l’embellir. Avec ce projet, nous voulons créer un environnement plus accueillant pour les élèves de notre école. Notre idée, c’est d’utiliser les déchets alimentaires des élèves et des membres du personnel afin d’en faire du compost. L’été, nous planifions planter les fleurs à l’aide de l’engrais ainsi créé.

L’organisme WWF aide à rétablir et à protéger la nature de la pollution et des activités humaines. Il permet de créer des habitats pour protéger les animaux. Leur mission, c’est de conscientiser les citoyens à respecter l’environnement. Ils tentent aussi de rétablir une certaine relation entre les Canadiens et la nature. 

La vision de WWF est de diminuer le nombre d’espèces en voie de disparition. L’organisme cumule plusieurs réussites, incluant avoir amassé des fonds afin de sauver des forêts tropicales à travers le monde. Il a aussi réussi à mettre en place des règlements pour créer des lieux sécuritaires pour les animaux.

Plusieurs étapes à franchir

Nous avons encore plein d’étapes devant nous afin de faire de notre projet une réalité. La première étape, c’est de sonder l’intérêt des élèves et de créer un club qui participera au compostage et à la plantation des fleurs. La deuxième étape, c’est de créer le compost à partir de déchets alimentaires, comme des pelures, des fruits et légumes. L’une des étapes les plus importantes, c’est de communiquer avec divers organismes afin de recevoir leur avis sur notre projet et voir s’ils peuvent nous appuyer. Après avoir rassemblé l’information nécessaire, nous planterons les fleurs.

Je voudrais remercier notre enseignante, Mme Renée-Claude Pitre-Taillefer, ainsi que plusieurs membres du personnel pour avoir contribué et s’être engagés dans notre projet. Il est évident que l’organisme WWF est exemplaire dans ses manières de contribuer à la préservation de l’environnement. À mon avis, dans les moments inquiétants, il est important de se rappeler des organismes qui font chaque jour une différence pour notre pays. Maintenant, c’est notre tour de faire la différence et de persévérer dans ces moments difficiles.

Chaque personne doit faire sa part afin que l’on puisse bénéficier d’un environnement sain et sécuritaire.