Réduire notre empreinte carbone, c’est possible un geste à la fois

Nous entendons parler de plusieurs études et prédictions au sujet du réchauffement climatique, mais que faire pour s’impliquer? C’est une question que plusieurs gens se posent : comment contribuer au ralentissement des changements climatiques?

Tout d’abord, sachez que changer des habitudes ou des routines peut être difficile dans plusieurs cas, mais, en faisant des changements graduels, on peut aboutir à de grands résultats sur une longue période de temps.

Gaz à effet de serre

Pour débuter, l’empreinte carbone est le total de gaz à effet de serre (GES) qui est relâché dans l’atmosphère pendant le cycle de la vie. Ces gaz peuvent être de la vapeur d’eau, du dioxyde de carbone et du méthane. Ils se propagent dans l’atmosphère terrestre et ont un grand effet sur la température, car les gaz retiennent la chaleur sur Terre. Voici comment certains des gaz à effets de serre sont créés :

  • La vapeur d’eau est formée quand le soleil fait fondre un solide qui devient ensuite un gaz.
  • Le dioxyde de carbone est formé à partir due la combustion du pétrole, un gaz naturel. Il est relâché par les véhicules qui utilisent ce pétrole pour se déplacer.
  • Le méthane est produit par la digestion de nourriture. Les animaux relâchent ce gaz lorsqu’ils digèrent.

Notre empreinte carbone augmente les GES qui créent de grands désastres sur Terre. Il y aura aussi une augmentation des précipitations qui créerait plusieurs inondations. De plus, la pression atmosphérique va augmenter et il y aura plusieurs problèmes d’érosions. Les gaz à effet de serre et les activités humaines qui produisent de la pollution nuisent tous à l’environnement, car ils sont responsables du réchauffement de la terre.

Pollution

Les activités humaines sont responsables des déchets qui polluent notre planète. Ils affectent la condition de l’eau que nous buvons, de l’air que nous respirons et de la nourriture que nous mangeons. 

Voici quelques solutions simples afin de réduire le nombre de déchets : 

  • Utiliser des sacs réutilisables lors que vous allez faire vos épiceries... et ne pas les oublier! Depuis le 1er juillet 2016, les commerçants ne peuvent plus donner des sacs de plastique, donc les gens qui en veulent doivent payer pour en avoir. Les sacs de plastique causent la mort de plusieurs espèces. 
  • Acheter des piles rechargeables, car elles sont plus efficaces pour l’environnement et fonctionnent aussi bien que les piles non rechargeables. Les piles rechargeables diminuent le taux de déchets toxiques ainsi que la consommation des ressources naturelles. Cependant, si vous avez des piles rechargeables qui ne fonctionnent plus, ne pas les mettre à la poubelle! Il faut les mettre de côté et ensuite les apporter à un centre qui pourra s’en débarrasser sécuritairement. 
  • Composter les matières organiques. Mettre les matières organiques dans un contenant (séparé de vos déchets) et, dans quelques mois, vous en aurez assez pour fertiliser vos sols en apportant cet humus vital à votre jardin.

Beaucoup de nos déchets peuvent être compostés ou recyclés. Environ 30 % des déchets peuvent être compostés et 50 % peuvent être recyclés. En faisant de petits changements dans nos routines quotidiennes, nous sommes capables de minimiser les objets que nous disposons dans les poubelles et nous impliquer dans le ralentissement des changements climatiques!