Suzanne Pellerin analyse un échantillon de sang séché.
Suzanne Pellerin analyse un échantillon de sang séché.

Une analyse de sang peut faire toute la différence!

Danica Laurin | École secondaire catholique Franco-Cité
Danica Laurin | École secondaire catholique Franco-Cité
Tapage

Vous êtes-vous déjà posé la question pourquoi une ecchymose est apparue à un certain endroit? Ou pourquoi votre niveau d’énergie est bas? Un échantillon de sang examiné au microscope à fond noir pourrait fournir des indices. La technique est controversée et non reconnue par la médecine, mais des patients disent en tirer des bénéfices.

Pour les adeptes d’analyste de sang, notre sang est semblable à une empreinte digitale, dans laquelle nos faiblesses et déficiences peuvent être découvertes avec des symptômes ou même avant qu’ils apparaissent. 

Il existe deux méthodes pour faire une analyse de sang au microscope à fond noir : une analyse de sang vivant et une analyse de sang séché. 

Analyse de sang vivant

Ce genre d’analyse de sang permettrait d’examiner le comportement des globules blancs, des globules rouges, des plaquettes, du plasma sanguin et d’autres éléments en temps réel. Cet outil de diagnostic peut prévenir des troubles de santé en encourageant des changements dans notre style de vie. 

La possibilité d’allergies, la présence de parasites ou de mauvaises bactéries et les troubles de nutrition sont certaines choses qui pourraient être relevées lors d’une analyse. L’analyste place une goutte de sang prise sur le bout du doigt sur une lame et une lamelle, grossie 1000 fois à l’aide d’un microscope à fond noir. Le technicien tente alors d’analyser le sang pour recueillir un nombre varié d’informations sur la santé actuelle de l’individu. 

Analyse de sang séché

Cette analyse de sang démontrerait une image à long terme et les conditions actuelles. Cette analyse serait capable de détecter le stress oxydant dans certains organes, l’inflammation ainsi que la présence de parasites. 

La procédure d’analyse de sang séché demande de 8-16 gouttelettes de sang entre deux lames, mises de côté pour sécher avant de l’examiner sous un microscope à fond noir. Le tout est projeté sur un écran afin que le client puisse comprendre ce que le technicien explique. 

Le résultat de l’analyse

Après une analyse, le technicien ou la technicienne fera des recommandations afin d’améliorer la santé du client. Ces protocoles peuvent être composés d’herbes, de suppléments naturels, de protocoles de désintoxication ainsi que de suggestions de style de vie et de recommandations alimentaires. Après, des suivis seront faits afin de voir la différence et le progrès de l’individu. 

Il est important que comprendre que cette pratique n’est pas reconnue par les écoles de médecine, alors aucun cours n’est offert au collège ou université sur cette méthode. La méthode n’est pas règlementée non plus en Amérique du Nord et l’interprétation des résultats est laissée au technicien. Des problèmes d’uniformité des analyses entre techniciens ont déjà été rapportés. Aucune étude sérieuse n’a été faite pour prouver son efficacité. 

Qui devrait recevoir une analyse de sang?

Tout le monde peut recevoir une analyse de sang, que l’individu soit malade ou en santé. Il faut par contre être prêt à faire des changements dans le style de vie. 

Une praticienne certifiée en microscopie nutritionnelle qui pratique à Sudbury depuis plus de 22 ans, Suzanne Pellerin, énumère quelques raisons pour lesquelles elle reçoit des patients. «Pour obtenir les causes sous-jacentes d’une maladie. Certains, c’est pour leur bienêtre et pour rester en santé. Alors que pour d’autres, c’est pour recevoir des réponses qui semblent dérouter la médecine traditionnelle.» Elle ajoute que : «Nos corps nous donnent des indices, je ne fais que les suivre pour trouver les réponses.» 

Il faut surtout considérer l’analyse de sang comme une médecine alternative. Elle ne peut pas remplacer la médecine, mais les conseils de la praticienne ou du praticien peuvent aider à rester en santé. Plusieurs praticiennes et praticiens communiquent avec des médecins afin de s’entraider pour améliorer la santé du client.

Comment une analyse de sang peut-elle changer la vie de quelqu’un?

Voici deux témoignages de patients pour qui une analyse de sang a été bénéfique. Ils ont préféré ne pas dévoiler leur nom pour des raisons de confidentialité. 

Patient 1 : «Après six mois d’avoir reçus des rendez-vous avec des spécialistes et des médecins, ils ne trouvaient encore aucune réponse à mes symptômes. Alors, je suis allé voir Suzanne Pellerin pour une analyse de sang vivant et j’ai découvert que j’avais de gros problèmes de santé, au-delà de ses habiletés de professionnels. Donc, elle m’a référé à une spécialiste dans la médecine non traditionnelle qui a pu découvrir ce que j’avais. Ceci dit, je ne serais probablement pas ici aujourd’hui si je n’étais pas allé faire une analyse de sang vivant.»

Patient 2 : «J’ai premièrement rencontré Suzanne Pellerin au début de sa carrière à Sudbury. Elle m’avait aidé avec une condition dont je souffrais depuis longtemps. J’avais tout essayé ce que les médecins avaient recommandé, mais sans aucun résultat. Après beaucoup de recherche, j’ai décidé d’essayer une méthode naturelle et faire certains changements au niveau de ma nutrition. J’ai suivi ses recommandations et ma condition s’est améliorée. C’est grâce à Suzanne que mes résultats de plus de 20 ans passés ont eu un impact sur ma famille. Je suis profondément reconnaissante de son aide qu’elle a apportée à ma famille.»

Suzanne Pellerin analyse un échantillon de sang vivant