Les quatre filles du docteur March : un classique incontournable

Timbre américain qui représente Les quatre filles du docteur March.

La réalisatrice Greta Gerwig a réussi à recréer un classique féministe indémodable avec sa réédition de l’œuvre Les quatre filles du docteur March (Little Women). Ce film, qui retrace le destin de quatre protagonistes féminines durant la Guerre de Sécession, est un divertissement sympathique qui modernise un roman classique, tout en ayant quelques tournures inattendues.  

Le film prend place dans un décor de paysages anciens, inspiré par des œuvres picturales du XIXe siècle. Les scènes hivernales méticuleusement composées ainsi que les séquences parisiennes élégantes captent l’attention de l’auditoire. De plus, la maison dans laquelle évolue la famille March est soigneusement décorée de meubles antiques, enveloppés d’une lumière dorée. Tout au long du film, ces agencements sensationnels nous permettent de vivre une expérience réaliste de l’époque.

Au-delà de la beauté des images, l’œuvre présente aussi une trame sonore incroyable, réalisée par le compositeur français Alexandre Desplat. La musique folklorique, douce et entrainante, se mêle parfaitement à la scénographie ancienne. Les mélodies chaleureuses permettent à l’audience de s’immerger dans une atmosphère émouvante. Par l’efficacité de ce dynamisme musical, on ressent les émotions des personnages.  

En alternant entre le présent et le passé, Greta Gerwig parvient avec brio à faire ressortir les caractéristiques uniques de chaque personnage. 

Incarnée par Saoirse Ronan, Jo est la plus flamboyante de la famille. Elle apprend à faire sa place tout en conciliant ses ambitions littéraires et amoureuses. Sa jeune sœur Amy, jouée par Florence Pugh, est passionnée des arts. Elle devient la rivale de Jo en raison de conflits amoureux, tandis que Beth, interprétée par Eliza Scanlen, est la cadette et la protégée de Jo. Elle dispose d’une personnalité douce et sympathique. 

Emma Watson hérite du rôle de Meg, l’ainée de la famille. Elle est une jeune femme déterminée, qui rêve de fonder une famille. Malgré les critiques adverses de sa sœur Jo, Meg poursuit sa quête de maternité tout en étant consciente des embuches financières qui se dressent devant elle. 

Enfin, Marmee, mère de ces quatre demoiselles, est un personnage coincé entre la tendresse, la colère et le don de soi. Laura Dern concilie avec intensité la complexité de ce personnage. La présence de Marmee et ses conseils constants permettent à ses quatre jeunes filles différentes de s’épanouir, et ce, malgré les comportements qu’on attendait des femmes durant la Guerre de Sécession.

L’adaptation de ce classique est sans aucun doute un triomphe. L’enchainement des décors authentiques, la musique envoutante et de la qualité des acteurs surpassent les attentes de chacun. Bref, cette nouvelle version à la fois émouvante et captivante est une histoire d’hier pour les femmes d’aujourd’hui!

Sudbury

Les histoires d’amour se terminent souvent par un évènement inattendu. Dans, Fake, le roman de Jenn P. Nguyen, faire semblant d’être en couple est ce qui a déclenché des émotions d’amour sincères entre les deux personnages principaux, Jake et Mia.
Blind River

Un orchestre est formé d’un groupe de musiciens et musiciennes qui travaillent ensemble pour faire des mélodies. Depuis des centaines d’années, de grands composeurs présentent leur style de musique avec une panoplie d’instruments. Il existe diverses formes d’orchestres, du temps médiéval à aujourd’hui.
Sturgeon Falls

Yolanda Gampp est la femme célèbre derrière How To Cake It. Âgée de 42 ans, elle a une passion pour les gâteaux décorés. Cette dernière a obtenu son succès en ligne seulement trois mois après avoir publié sa première vidéo à Toronto, en février 2015.