Les arts visuels chez les adolescents : plus qu’un simple passe-temps

Megan Schroeder présente l’une de ses créations.

Certaines personnes croient que les arts visuels ne sont que de simples passe-temps, mais une grande communauté d’artistes les utilise comme moyen de communiquer ce qu’ils ressentent avec leur entourage. Une jeune artiste qui  fréquente l’Académie Marymount dans le Grand Sudbury, Megan Schroeder, a déjà suivi quatre cours d’arts visuels. L’élève de 18 ans partage son opinion à ce sujet. 

Q : À quel âge avez-vous réalisé que vous aviez une passion pour l’art? 

MS : Quand j’étais jeune, probablement entre 10 et 13 ans. 

Q : Y a-t-il un artisteou un style particulier qui vous inspire?

MS : J’aime beaucoup Van Gogh, car il utilise une gamme de couleurs plutôt sombres que j’apprécie beaucoup. 

Q : Quel est votre médium préféré?

MS : Ça dépend vraiment de ce que je suis en train de peindre. Si je crée quelque chose de plus sombre, j’utiliserai de l’acrylique. Cependant, si je crée une pièce plus pâle en couleurs, telle que la nature, j’utiliserai plutôt l’aquarelle. 

Q : Quel est votre style préféré?

MS : Probablement plus du côté effrayant, peut-être un peu terrifiant. Beaucoup de mes pièces sont obscures et contiennent des monstres. Je voudrais commencer à créer des portraits et des trucs comme ça, car je suis bonne en ombrage. Je fais habituellement des œuvres plus sombres, car c’est plus facile pour moi. 

Q : Que représente l’art pour vous? 

MS : L’art est comme un débouché pour mes émotions, car je ne sais parfois pas comment les exprimer. Des fois, la peinture m’aide à comprendre ce que je ressens. D’autres fois, j’aime peindre pour pouvoir capturer le bonheur que je ressens pendant un moment. 

Q : Croyez-vous que les arts visuels peuvent avoir un effet guérisseur sur les gens plutôt que d’être simplement un passe-temps?

MS : Pour la guérison mentale, oui. Il vous aide à mieux gérer des évènements et vous donne le temps d’être seul. Vous avez le temps de penser à vous-même uniquement et à ce que vous faites exactement. 

Q : Qu’espérez-vous réaliser à travers votre art?

MS : J’espère gagner de l’argent et peut-être un peu de gloire. Mais d’une manière qui sera aussi une inspiration pour les gens. Je veux que ceux qui regardent mon art veuillent le mettre dans leur maison, malgré l’obscurité. Je veux que les gens soient enthousiastes, en particulier les jeunes. J’espère que les enfants verront mes pièces et qu’ils voudront s’inspirer de mon style. 

L’élève de 12e année illustre très bien de quelle manière les arts visuels peuvent avoir un effet positif dans la vie de ceux qui les pratiquent. Une meilleure capacité de communication, une meilleure compréhension de ses émotions et un sens d’appartenance accru sont quelques-uns des avantages qui accompagnent les arts visuels. 

Ceux qui aimeraient en apprendre plus au sujet de Megan et de ses aventures artistiques peuvent la suivre sur Instagram à Meganschroe_art. 

Sudbury

Les histoires d’amour se terminent souvent par un évènement inattendu. Dans, Fake, le roman de Jenn P. Nguyen, faire semblant d’être en couple est ce qui a déclenché des émotions d’amour sincères entre les deux personnages principaux, Jake et Mia.
Blind River

Un orchestre est formé d’un groupe de musiciens et musiciennes qui travaillent ensemble pour faire des mélodies. Depuis des centaines d’années, de grands composeurs présentent leur style de musique avec une panoplie d’instruments. Il existe diverses formes d’orchestres, du temps médiéval à aujourd’hui.
Sturgeon Falls

Yolanda Gampp est la femme célèbre derrière How To Cake It. Âgée de 42 ans, elle a une passion pour les gâteaux décorés. Cette dernière a obtenu son succès en ligne seulement trois mois après avoir publié sa première vidéo à Toronto, en février 2015.