Come from away : une pièce qui nous réchauffe le cœur

Nadine Courchesne | École secondaire catholique Franco-Cité
Nadine Courchesne | École secondaire catholique Franco-Cité
Tapage
Alexa Tsiogas | École secondaire catholique Franco-Cité
Alexa Tsiogas | École secondaire catholique Franco-Cité
Tapage

Come from away est une pièce de théâtre écrite par le couple canadien Irene Sankoff et David Hein. Elle est présentée jusqu’au 31 mai 2020 au théâtre Royal Alexandra de Toronto. D’une durée de 100 minutes, sans entracte, la comédie musicale est basée sur les évènements du 11 septembre 2001.

Nadine Courchesne et Alexa Tsiogas devant l’affiche qui annonce le spectacle.

L’œuvre se déroule à Terre-Neuve-et-Labrador et donne un point de vue canadien de la tragédie. Elle raconte la vie de gens qui ont survécu et qui se sont retrouvés à Gander, TNL, là où leur avion a dû atterrir de force. 

En l’espace de quelques heures, 38 vols atterrissent à Gander et 7000 passagers descendent dans la ville d’un peu plus de 11 000 habitants pour y rester pendant quatre jours. De fil en aiguille, plusieurs relations se forment entre les voyageurs et les gens de la communauté qui les accueillent à bras ouverts. Encore aujourd’hui, certains voyageurs retournent parfois à Gander visiter la ville qui a mis un baume sur leur tristesse. 

Du début à la fin, Come from away plonge les spectateurs dans l’atmosphère des provinces maritimes. La culture de l’Est canadien est bien représentée : l’accent, la musique, les danses entrainantes sont typiques de l’Est canadien et la personnalité amicale des habitants est à l’image des Terre-Neuviens.  

Les personnages sont très attachants, talentueux et ont tous de très belles voix. En plus de la musique, il y a un côté comique à la pièce qui est aussi attirant et capte l’intérêt. L’humour permet de dédramatiser le côté sombre de l’histoire. Au fond, l’histoire est d’une grande tristesse et rappelle les évènements tragiques du 11 septembre. Cette partie de l’histoire, celle des visiteurs américains qui tentent de rejoindre leurs familles, est très émouvante pour le spectateur. 

La pièce Come from away ouvre l’esprit à la diversité et au rapprochement des gens à travers le monde. Après avoir vu le spectacle, on a le gout d’être de meilleures personnes. Elle inspire aussi la fierté d’être Canadiens et Canadiennes! Voir un spectacle aussi touchant apporte une nouvelle perspective de la vie en ce début de l’année.  

Nadine Courchesne et Alexa Tsiogas au théâtre Royal Alexandra de Toronto, avec la scène en arrière-plan.