Une vie en couleur : la communauté LGBTQ+

Être traité de façon égale et profiter des mêmes droits que le reste de la population, c’est ce que tout le monde mérite. Cependant, pour les gens qui font partie de la communauté LGBTQ+, ce n’est pas toujours le cas. 

Pour commencer, le terme LGBTQ+ est une abréviation pour les noms de sexualités différentes : la lettre L pour lesbienne, la lettre G pour gai, la lettre B pour bisexuelle, la lettre T pour transgenre, la lettre Q pour queer ou questionning et le symbole de plus pour toutes les autres sexualités qui existent. 

Cette communauté de gens se sent souvent intimidée, honteuse et même menacée, puisque ceci n’est pas un style de vie qui est accepté dans certains pays. Par exemple, en Iran, une personne du regroupement LGBTQ+ est perçue comme un criminel et peut recevoir la peine de mort. Aussi, au Nigéria, une personne peut avoir une peine de prison de 15 ans ou plus. 

Heureusement, dans d’autres pays, comme le Canada et l’Australie, les personnes LGBTQ+ et même les mariages entre les personnes de même sexe sont tout à fait légaux, même joyeusement célébrés! 

Dans les pays qui soutiennent l’égalité dans la communauté LGBTQ+, de nombreuses ressources sont offertes aux gens qui en font partie. Par exemple, ici à Sudbury, chaque année, il y a une semaine appelée Semaine de la fierté de Sudbury qui se déroule au centre-ville. Durant cette semaine amusante, plusieurs activités sont offertes, comme un bal de fierté qui permet aux adolescents LGBTQ+ de s’amuser, danser, écouter de la musique et interagir avec d’autres gens de la même communauté qu’eux. Ceci est une expérience incroyable pour ceux qui y vont. 

Mais, la semaine de fierté n’est pas la seule chose que Sudbury fait afin que les gens de cette communauté se sentent accueillis. À l’aéroport du Grand Sudbury, des gens de la ville ont peint un passage aux couleurs de l’arc-en-ciel. Ils ont aussi monté un drapeau de fierté à la place Tom Davies du centre-ville lors de la semaine, afin de mettre en valeur le sentiment de fierté et de soutenir ceux qui sont classés comme étant LGBTQ+.

Kimahli Powell, fondeur de l’organisme Rainbow Railroad

Il existe aussi une organisation appelée Rainbow Railroad, qui recueille des fonds et fait des dons à ceux qui ne sont pas acceptés et qui sont désavoués soit par leur famille ou leur pays parce qu’ils sont LGBTQ+. Fondée en 2006 par Kimahli Powell, cette société a amassé plus de 2 039 068 $ et a sauvé plus que 206 vies depuis 2017. 

De plus, certaines écoles secondaires s’impliquent et apportent aussi beaucoup d’aide à cette communauté. Carter Steele, un élève de 16 ans en 11e année de l’École secondaire Confederation de Hanmer a remarqué les services remarquables et le soutient offert par son école. «Afin de rassurer les élèves LGBTQ+ sur le fait que notre école est un environnement accueillant pour eux, les membres du personnel s’assurent d’annoncer qu’ils sont toujours disposés à écouter si quelqu’un a besoin de conseils ou a tout simplement une plainte à formuler. C’est une très bonne occasion de leur rappeler qu’ils ne sont pas seuls», explique-t-il. 

La communauté LGBTQ+ a surmonté beaucoup de difficultés à travers l’histoire. Il est très agréable d’entendre que de plus en plus de pays légalisent le mariage de même sexe. Cette information aidera certainement les membres de la communauté LGBTQ+ à vivre plus heureux, fière et sans souci, en couleur — de l’arc-en-ciel, pour être précis!

Carter Steele, élève de l’école secondaire Confederation
Verner

Pour les gens qui encouragent et aident les hommes qui souffrent du cancer de la prostate, le mois de novembre est très important. Ils appellent cette collecte de fonds Movember, qui vient des mots novembre et moustache. Pour en savoir plus, allons découvrir comment participer à Movember, où vont les fonds et quelles grandes entreprises ou équipes d’hommes y participent.

Cochrane

Le conseil de ville de Cochrane doit prendre une décision exécutive concernant l’avenir de son Habitat de l’ours polaire, l’attraction touristique la plus connue à Cochrane. Les prix associés à l’opération de l’établissement continuent d’augmenter chaque année, tandis que les profits accumulés restent les mêmes.

Verner

Le Concours international de labours (CIL) qui s’est déroulé à Verner qui a eu lieu du 17 au 21 septembre 2019 a été un grand succès. Pendant ces cinq jours, à Verner dans le Nipissing Ouest, plus de 80 000 personnes se sont rassemblés pour le CIL afin de voir le Rodéo Ram, la vedette de l’émission Heartland, Amber Marshall, et les cowgirls canadiennes. 

Astorville

Violet Greco, une étudiante en 2e année à l’École Saint-Thomas-d’Aquin, vient en aide à des étrangers d’outremer en ramassant des chaussures avec son école depuis maintenant trois ans.