Travailler dans une mine aujourd’hui : un travail excitant... pour certains

Wesdome Gold Mines fait de l’exploitation de mines d’or au Canada. Les mines Wesdome produisent plus de 200 000 onces d’or en Ontario et au Québec. L’or que produisent ces mines provient de mines souterraines et à ciel ouvert.

Certaines mines ont une profondeur de 930 mètres et produisent 2 000 tonnes par jour. Quand on travaille à cette profondeur sous terre, il peut avoir un grand contraste de températures. Les mines deviennent chaudes en profondeur et il peut faire très froid à la surface pendant l’hiver.

Todd Chapman travaille dans une mine d’or située à Wawa. Cette mine appartient à la compagnie Wesdome. Il travaille en profondeur, alors il doit descendre par un puits de mine.  Pour se rendre aux galeries des mines, l’ascenseur descend très vite parce que la mine est très profonde.

Trinity : Les mines produisent différents minéraux. Dans ton cas, c’est une mine d’or. Est-ce qu’on peut mettre en place une mine d’or rapidement?  

Todd : On pense souvent qu’une mine a seulement des mineurs. On imagine des personnes qui portent des casques de travail et qui font de l’extraction d’or. L’exploitation du minerai n’est qu’une seule étape dans un processus d’extraction d’or long et complexe. Avant de sortir de l’or, il faut faire des travaux d’exploration et de développement importants pour déterminer s’il y a beaucoup d’or sous terre et pour savoir la meilleure manière d’aller chercher l’or. Tout doit se faire d’une manière sécuritaire. Cela peut prendre entre 10-20 ans avant qu’une mine d’or soit prête à produire du matériel. 

Trinity : La vie d’une mine a plusieurs étapes?

Todd : Oui. L’étape 1 est l’exploration minière. L’exploration d’une mine d’or est difficile et complexe. On a besoin de beaucoup d’argent et d’expertise, comme des géographes, des géologues, des chimistes et des ingénieurs. L’étape 2 est le développement de la mine. On construit les structures pour retirer le minerai. L’étape
3 est l’opération de la mine. À l’étape 4, on désactive la mine. C’est un arrêt du développement de la mine. L’étape 5 est la réclamation des terrains. On prend soin à long terme des terrains des mines.   

Trinity : Quelles sont tes heures de travail?

Todd : Mes journées de travail durent 12 heures. Je travaille
10 jours de suite, de 7 heures du matin jusqu’à 7 heures du soir. Après, j’ai 10 jours de congé. Des fois, il faut travailler pendant la nuit. On est 150 mineurs, alors près de la moitié travaille le jour et l’autre groupe travaille la nuit.   

Trinity : Pourquoi as-tu décidé de devenir mineur?

Todd : Mon père a été mineur. Juste avant sa retraite, il faisait environ 650 $ par jour. Il a aimé son travail, alors j’ai décidé de faire la même profession. Mon père a commencé à travailler dans une vraie mine à l’âge de
18 ans et il a pris sa retraite après 29 ans de travail.  

Trinity: Est-ce que tu travailles en grande profondeur? 

Todd : Oui, la mine où je travaille est 1087 mètres de profondeur. Il fait chaud à des places. Pour aider à contrôler la chaleur, on pousse l’air froid de la surface sous terre avec de gros éventails. Il ne faut pas avoir peur des noirceurs et des grandes profondeurs pour travailler sous terre. Mais ce n’est pas tout le monde qui travaille sous terre. Certains travaillent la machinerie à la surface de la terre. 

Trinity : Est-ce que c’est sécuritaire de travailler dans une mine?

Todd : Dans les mines d’aujourd’hui, il y a beaucoup de sécurité avant d’entrer dans la mine. Tu dois porter des bottes avec une protection en acier pour les orteils. On porte des lunettes de sécurité et des protège-oreilles pour nous protéger du bruit des explosions. Les débris des explosions peuvent aussi sortir à la surface. J’ai déjà reçu des morceaux de débris à la surface et on m’a amené à l’hôpital, car une roche m’avait frappé dans l’œil. À la fin de notre temps de travail, on compte tout le monde. Être mineur, c’est une profession différente et intéressante… pour certains!