Le CIL : un grand succès

Le Concours international de labours (CIL) qui s’est déroulé à Verner qui a eu lieu du 17 au 21 septembre 2019 a été un grand succès. Pendant ces cinq jours, à Verner dans le Nipissing Ouest, plus de 80 000 personnes se sont rassemblés pour le CIL afin de voir le Rodéo Ram, la vedette de l’émission Heartland, Amber Marshall, et les cowgirls canadiennes. 

Vu aérienne du site du CIL de Nipissing Ouest

Premièrement, le Rodéo Ram a été présenté au Concours de labours pour démontrer les talents des jeunes cowboys et cowgirls. Plusieurs évènements ont eu lieu, dont les courses de barils, la montée du taureau et des acrobaties d’équitation. 

Pour la course de barils, les participants font la course à dos de cheval et contournent trois barils. Ensuite, ils doivent se rendre le plus vite possible à la ligne d’arrivée. Les participants s’affrontent pour avoir le meilleur temps possible en moins d’une minute. 

Un participant au rodéo

Pour les jeunes participants de la montée du taureau, il y avait des taureaux plus jeunes et moins dangereux. Les participants embarquaient sur le taureau et ils faisaient un signe de tête pour signaler qu’ils étaient prêts. Ensuite, ils sortaient de la cage sur le dos du taureau. Celui-ci se mettait à sauter et les participants devaient rester sur l’animal pour au moins huit secondes. Comme c’est dangereux! Mais, les cowboys et les cowgirls ont bien réussi. 

Une autre compétition était celle des acrobaties d’équitation. Il s’agit d’un évènement avec des filles qui faisaient des trucs sur le dos d’un cheval qui galopait très vite. Les filles se balançaient sur le cheval, se suspendaient à l’envers et faisaient plein d’autres acrobaties. Les filles sur les chevaux ont relevé des défis très difficiles et elles ont très bien réussi.

Amber Marshall discute avec une jeune admiratrice.

Le CIL a aussi reçu une invitée spéciale : Amber Marshall, vedette de l’émission de télévision Heartland. Mme Marshall est venue animer une partie du rodéo et rencontrer ses admirateurs. Elle coanimait avec l’animateur du rodéo en annonçant les participants. Elle a aussi aidé les jeunes filles qui avaient besoin d’aide durant leur course de barils. Mme Marshall est très populaire et a signé plusieurs autographes pour ses admirateurs et admiratrices. Elle est aussi montée sur un cheval aveugle et a expliqué comment il pouvait survivre. Elle est une experte des chevaux et elle habite un ranch en Alberta. Cette actrice a aussi eu une vente de marchandise durant le CIL. Sa visite était un évènement que plusieurs admirateurs et admiratrices ont apprécié. 

Finalement, le CIL a aussi accueilli les Canadian Cowgirls. Depuis 2003, elles sont réputées pour leurs interprétations musicales. Elles éblouissent les auditoires partout en Amérique du Nord avec leurs formations de précision, leurs costumes époustouflants et leurs manœuvres dangereuses et audacieuses. Cette équipe est composée de 28 femmes et de leurs 28 chevaux. Elles ont fait une performance merveilleuse et représentaient les provinces et territoires du Canada. 

Enfin, le CIL est devenu un succès merveilleux. Plusieurs personnes ont travaillé fort pour rendre le tout possible, spécialement les cowgirls canadiennes, les candidats du Rodéo Ram et la vedette, Amber Marshall. Ils sont tous admirables et ils ont fait du CIL un grand succès!

Verner

Pour les gens qui encouragent et aident les hommes qui souffrent du cancer de la prostate, le mois de novembre est très important. Ils appellent cette collecte de fonds Movember, qui vient des mots novembre et moustache. Pour en savoir plus, allons découvrir comment participer à Movember, où vont les fonds et quelles grandes entreprises ou équipes d’hommes y participent.

Cochrane

Le conseil de ville de Cochrane doit prendre une décision exécutive concernant l’avenir de son Habitat de l’ours polaire, l’attraction touristique la plus connue à Cochrane. Les prix associés à l’opération de l’établissement continuent d’augmenter chaque année, tandis que les profits accumulés restent les mêmes.

Chelmsford

Être traité de façon égale et profiter des mêmes droits que le reste de la population, c’est ce que tout le monde mérite. Cependant, pour les gens qui font partie de la communauté LGBTQ+, ce n’est pas toujours le cas. 

Astorville

Violet Greco, une étudiante en 2e année à l’École Saint-Thomas-d’Aquin, vient en aide à des étrangers d’outremer en ramassant des chaussures avec son école depuis maintenant trois ans.