«Une précision militaire» pour gérer le vaccin contre la COVID-19 en Ontario

COVID-19 : Mise à jour du 23 novembre

À la mise à jour matinale du 23 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 105 501 (+1598, un nouveau record). Le total incluait 88 992 (+1484) guérisons et 3505 décès (+19). Il y a 507 (+23) personnes hospitalisées, dont 156 aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +1, 219 cas (209 résolus, incluant 2 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : 106 cas (102 guérisons, 9 décès). Dernier cas : 20 novembre.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 65 cas (56 résolus, 1 décès). Dernier cas : 20 novembre.
  • Service de santé du Timiskaming : 18 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 15 novembre.
  • Santé publique Algoma : 58 (57 résolus, 0 décès). Dernier cas : 15 novembre.


«Une précision militaire» pour gérer le vaccin contre la COVID-19 en Ontario

Émilie Pelletier — Initiative de journalisme local - Le Droit

L’ancien chef d’état-major de la Défense des Forces armées canadiennes sera responsable de gérer la distribution du vaccin contre la COVID-19 en Ontario.

Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé en conférence de presse lundi que son gouvernement a retenu les services d’un ancien haut-placé militaire à la retraite, Rick Hillier, pour s’assurer de l’efficacité de la distribution du vaccin contre la COVID-19 en province.

«La province aura besoin d’une précision militaire pour livrer le vaccin», a souligné M. Ford.

M. Hillier a œuvré comme chef d’état-major des Forces armées canadiennes entre 2005 et 2008. Il a notamment commandé l’intervention de l’armée lors de la tempête de verglas de 1998 en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick.

La stratégie de vaccination se prépare

Au cours des trois premiers mois de l’année 2021, l’Ontario prévoit recevoir 1,6 million de doses du vaccin développé par Pfizer et 800 000 doses de celui élaboré par Moderna.

Ainsi, ces 2,4 millions de doses initiales seront distribuées à 1,2 million d’habitants, puisque le vaccin doit être administré deux fois pour être efficace.

L’Ontario compte une population de 14,5 millions d’habitants. 

Le gouvernement répète depuis quelques semaines que la vaccination sera distribuée en premier chez les Ontariens prioritaires, tels que les employés de première ligne dans le domaine de la santé, notamment.

Le gouvernement fédéral a réservé 76 millions de doses du vaccin de Pfizer et 56 millions de doses du vaccin de Moderna.

Le Canada est le pays qui a réservé le plus grand nombre de doses de différents vaccins. Des contrats ont aussi été signés pour de potentiels vaccins provenant de cinq autres entreprises pharmaceutiques.

C’est Ottawa qui est responsable de coordonner la distribution du vaccin à travers les provinces et les territoires du pays.

Le premier ministre Doug Ford a indiqué lundi que les vaccins seront disponibles au début du mois de janvier.

La ministre de la Santé Christine Elliott a ensuite précisé que la vaccination en province pourrait encore prendre des mois.