Un cas sur cinq concerne une personne pleinement vaccinée

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit
Mise à jour COVID1-9 du 10 septembre

Au cours du dernier mois en Ontario, un cas de COVID-19 sur cinq a été décelé chez une personne pleinement vaccinée. Or, les personnes ayant reçu leurs deux doses du vaccin n’ont représenté que 8 % des patients hospitalisés aux soins intensifs en raison du virus.

Depuis le 9 aout, 91 % des patients aux soins intensifs en Ontario étaient partiellement ou non vaccinés. 

Dans les hôpitaux de la province, 83 % des «patients COVID» ne sont pas pleinement immunisés contre le virus. 

Mercredi, 365 personnes étaient hospitalisées en raison du virus. Parmi celles-ci, seulement 28 sont pleinement vaccinées.

On comptait, la même journée, 185 patients aux soins intensifs en raison d’une maladie grave causée par la COVID-19, dont 120 partiellement ou aucunement vaccinés.

En Ontario, plus de 21 millions de doses des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées jusqu'à présent, dont 38 391, mercredi.

On compte toujours 26,3 % de la population totale, incluant les enfants, qui n’ont encore reçu aucune dose de ces vaccins.  

Rappelons qu’à compter du 22 septembre, les Ontariens devront présenter leur preuve de pleine vaccination pour pouvoir participer à certaines activités non essentielles.

Le Nord-Est en chiffre

À la mise à jour matinale du 10 septembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 572 978 (+848 que le jour précédent). Le total incluait 557 265 guérisons (+770) et 9 590 décès.

Santé publique Sudbury et districts : 36 cas actifs (2285 au total pendant la pandémie, 31 décès).

Bureau de santé Porcupine : 10 cas actifs (2187 au total pendant la pandémie, 31 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 25 cas actifs (716 au total pendant la pandémie, 8 décès). 

Service de santé du Timiskaming : Aucun cas actif (209 au total pendant la pandémie, 2 décès). 

Santé publique Algoma : 11 cas actifs (433 au total pendant la pandémie, 7 décès).