Retour de restrictions dans le Témiskaming

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Mise à jour COVID-19 du 23 novembre 202

Après Sudbury et Algoma, c’est au tour de la région du Témiskaming ontarien de connaitre une hausse importante et inquiétante des cas de COVID-19. Par conséquent, les Services de santé du Timiskaming remettent en place des mesures pour limiter la propagation du coronavirus afin de «prévenir les cas de maladie grave et les décès dans nos communautés et préserver les capacités du système de santé» :

  • L’obligation de respecter les exigences d’isolement pour les personnes qui ont été infectées ou qui ont été en contact avec une personne infectée. Des amendes de 880 $ à 5000 $ pourraient être remises aux coupables.
  • Retour des limites de capacité et des exigences de distanciation de 2 mètres entre les participants ou les groupes dans les évènements et les lieux publics intérieur et extérieur. 
  • Exiger une preuve de vaccination de chaque personne de 12 ans ou plus qui entre dans un établissement intérieur dans le but de pratiquer un sport organisé, d’agir comme entraineur, officiel ou bénévole dans le cadre d’un sport organisé, ou d’assister à un match de sport. Les participants âgés de 12 à 18 ans étaient auparavant exemptés, mais doivent maintenant présenter une preuve de vaccination à compter du 26 novembre 2021.

On demande à la population de rester prudente. Les mesures seront levées lorsque le Service de santé jugera que les nouveaux cas d’infection sont assez bas.

Vaccination des 5 à 11 ans

Les parents peuvent prendre un rendez-vous pour faire vacciner leurs enfants de 5 à 11 ans depuis aujourd’hui. Dans le Grand Sudbury, la vaccination commencera le 26 novembre. Les enfants ont accès aux mêmes cliniques de vaccination que les adultes.

Vérifier à l’adresse covid-19.ontario.ca/rendezvous-vaccin/ pour prendre rendez-vous pour votre enfant.

Quatre écoles du Grand Sudbury fermées

Le Conseil scolaire catholique Nouvelon a fermé cinq écoles élémentaires jusqu’à la fin du mois en raison de la présence de cas de COVID-19. Les écoles sont l’École St-Augustin à Garson jusqu’au 28 novembre 2021, l’École Sainte-Anne (Spanish) jusqu’au 29 novembre, l'école St-Dominique à Sudbury jusqu'au 29 novembre, l’École St-Antoine à Noëlville jusqu’au 30 novembre et l’École St-Pierre à Sudbury jusqu’au 30 novembre.

Le Nord-Est en chiffre

À la mise à jour matinale du 23 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 612 931 (+613). Le total incluait 597 470 (+717) guérisons et 9974 décès (+9). Il y a 134 personnes aux soins intensifs pour des maladies reliées à la COVID-19. 86,02 % de la population éligible est entièrement vaccinée.

Le nombre de cas actifs dans le Grand Sudbury semble commencer sa décroissance. Par contre, les cas ont explosé dans Algoma. Ils ont presque doublé entre le 8 et le 23 novembre (583 à 918). La situation dans North Bay-Parry Sound s’est calmée. Le Témiskaming connait son nombre de cas actifs le plus élevé depuis le début de la pandémie. 

Santé publique Sudbury et districts : 244 cas actifs (3349 au total pendant la pandémie, 38 décès).

Bureau de santé Porcupine : 10 cas actifs (2267 au total pendant la pandémie, 31 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 19 cas actifs (899 au total pendant la pandémie, 8 décès). 

Service de santé du Timiskaming : 66 (331 au total pendant la pandémie, 3 décès). 

Santé publique Algoma : 283 cas actifs (918 au total pendant la pandémie, 9 décès).