Le site de l’ancien hôpital St-Joseph
Le site de l’ancien hôpital St-Joseph

Objectif : réduire la liste d’attente

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur
Construction d’un nouveau foyer de soins de longue durée À NORTH BAY

Le gouvernement de l’Ontario finance un projet de foyer de soins de longue durée sur l’ancien site de l’hôpital St-Joseph de North Bay. La province compte investir 55 millions $ pour augmenter le nombre d’espaces du foyer Water’s Edge Care Community de 148 à 160 et améliorer l’offre et la qualité des services de cette installation.

Le foyer Water’s Edge se situe présentement sur la rue William, aux abords du lac Nipissing. Lorsque la construction de l’immeuble sera achevée au printemps de 2023, le fournisseur Sienna Living pourra déménager dans son nouvel établissement sur la rue Bloem — en face de l’École secondaire catholique Algonquin.

Pour la conseillère de North Bay, Johanne Brousseau, il s’agit d’une annonce très attendue.
«North Bay a une liste de 517 personnes qui attendent une offre initiale d’une place dans un foyer de soins de longue durée», révèle Mme Brousseau.

«Avec une moyenne de 25 lits qui se libèrent par mois, l’ajout de 12 nouveaux lits avec la construction de cet établissement et un autre 24 lits lorsque la rénovation de Cassellholme se terminera en 2025-2026, beaucoup d’ainés ne vont pas attendre une couple d’années avant de pouvoir entrer dans un foyer de longue durée», explique-t-elle.

«Cette construction est un atout pour la municipalité, car le vieux site de l’hôpital n’a jamais placé des sous dans le coffre de la ville. Avec la construction d’un foyer sur le site, cette entreprise va contribuer des impôts au revenu municipal. Les ventes de fourniture et les travaux générés par ce projet vont également stimuler l’économie de notre ville.» 

Les foyers Water’s Edge et Cassellholme doivent fournir des services aux résidents dans les deux langues officielles.

L’annonce de la province se fait dans le cadre d’un investissement de 4,9 milliards $ sur quatre ans pour augmenter le nombre de places dans les foyers de soins de longue durée et pour embaucher plus de 27 000 infirmières et infirmiers autorisés, préposés aux soins personnels et des membres du personnel de soutien dans l’ensemble de la province.