Masque obligatoire dans le Grand Sudbury

COVID-19 : Mise à jour du 3 juillet

À la mise à jour matinale du 3 juillet, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 35 535. Le total incluait 30 909 guérisons et 2682 décès.

Deux éclosions ont été annoncées dans la région desservit par le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound; un employé de la résidence Water’s Edge de North Bay et deux employés de la résidence Belvedere Heights de Parry Sound.

Pas de nouveaux cas au cours de la dernière semaine dans les autres régions du Nord-Est.

Santé publique Sudbury et districts : 67 cas (66 résolus, 2 décès). Pas de nouveau cas depuis le 23 juin.

Bureau de santé Porcupine : 67 cas (58 résolus, 8 décès). Pas de nouveau cas depuis le 23 juin.

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 35 cas (29 résolus, 1 décès).

Service de santé du Timiskaming : 18 cas (18 résolus, 0 décès). Aucun nouveau cas depuis le 13 mai.

Santé publique Algoma : 24 (24 résolus, 0 décès). Pas de nouveau cas depuis le 20 juin.

Masque obligatoire dans le Grand Sudbury

À partir du 8 juillet, le port d’un couvre-visage sera obligatoire pour entrer dans les commerces et le transport en commun du Grand Sudbury et des régions desservies par Santé publique Sudbury et districts.

Les établissements commerciaux ont reçu l’instruction de redoubler leurs efforts pour encourager le port d’un couvre-visage, que ce soit un masque médical, non médical, ou foulard, etc.

«À mesure que nous déconfinons la province avec succès, nous augmentons aussi le risque de propagation du virus. Établir des attentes communes quant au port systématique du couvre-visage contribue à réduire ce risque maintenant et fera en sorte que l’étape 3 du déconfinement se déroule bien. Cela permettra également de nous protéger contre une seconde vague possible à l’automne et de garder les entreprises et les services en activité», explique la médecin-hygiéniste de Santé publique Sudbury et districts, Dre Penny Sutcliffe.

Il s’agit du premier bureau de santé publique du Nord-Est à obliger le port du masque. Des exceptions dues à l’âge ou l’état de santé seront permises.