L’Ontario cesse l’administration du vaccin d’AstraZeneca

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit
COVID-19 : Mise à jour du 12 mai

À la mise à jour matinale du 12 mai, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 499 412 (+2320). Le total incluait 461 076 (+3477) guérisons et 8374 décès (+32). Il y a 1673 (-109) personnes hospitalisées, dont 776 (-26) aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +9, 2033 cas (1949 résolus, incluant 28 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : +29, 769 cas (572 guérisons, 26 décès).
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +6, 397 cas (359 guérisons, 4 décès).
  • Service de santé du Timiskaming : 197 cas (189 résolus, 2 décès).
  • Santé publique Algoma : +3, 354 cas (334 résolus, 4 décès).

Un sur deux vaccinés en Ontario

En date du 11 mai, l'Ontario a administré les premières doses du vaccin contre la COVID-19 à plus de 50% des Ontariens âgés de 18 ans et plus. Plus d'un million de doses du vaccin ont été administrées en Ontario depuis le début du mois de mai, et la province est toujours en bonne voie pour administrer les premières doses à 65% des Ontariens âgés de 18 ans et plus d'ici la fin du mois de mai. 

En total, plus de 6, 4 millions de doses de vaccins ont été administrées dans la province. Plus de 93 % des résidents de l’Ontario âgés de 80 ans et plus et 92 % des résidents âgés de 75 à 79 ans ayant reçu au moins une dose. Plus de 50 % de la population âgée de 18 ans et plus a reçu au moins une dose et plus de 400 000 Ontariens sont entièrement immunisés, y compris 96 % des résidents de foyers de soins de longue durée. 

L’Ontario cesse l’administration du vaccin d’AstraZeneca

Émilie Pelletier - Initiative de journalisme local - Le Droit

L’Ontario suspend temporairement l’administration du vaccin d’AstraZeneca, a annoncé le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, en point de presse mardi après-midi. Seuls les Ontariens ayant reçu ce vaccin pour leur première dose pourront le recevoir lors de leur deuxième rendez-vous.

Ce seront donc dorénavant les vaccins de Pfizer et de Moderna, dont la disponibilité augmente rapidement au pays, qui seront priorisés pour l’inoculation des Ontariens. Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, a noté une hausse des cas de thromboses associés au vaccin d’AstraZeneca dans la province.

En date du 8 mai, 651 012 doses du vaccin d’AstraZeneca avaient été administrées avec un taux de TTIV de 0,9 cas par 100 000 doses administrées. Or, selon les données les plus récentes, le taux de signalements de thromboses a augmenté à 1,7 cas par 100 000 doses octroyées au cours des derniers jours.

«Nous maintenons que ceux qui ont reçu leur première dose du vaccin d’AstraZeneca ont fait la bonne chose pour prévenir la maladie et pour protéger leur famille, leurs proches et leur communauté», a précisé le Dr Williams. Ce dernier a aussi affirmé que selon les données provenant du Royaume-Uni, les cas de thrombose sont très peu probables chez les personnes qui n’ont pas signalé de thrombose après leur première dose d’AstraZeneca.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario a aussi fait savoir que la province voit des premiers résultats prometteurs concernant le mélange des vaccins. Cette pause temporaire de l’administration des premières doses d’AstraZeneca ne devrait pas avoir d’impact sur le déroulement du plan de vaccination de la province, selon le gouvernement Ford.

L'Ontario compte 50 000 doses restantes de ce vaccin, et en a administré 850 000. La province a enregistré huit incidents de thrombose liés au vaccin d'AstraZeneca.