Les enseignants vaccinés durant la semaine de relâche?

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
COVID-19 : Mise à jour du 6 avril

À la mise à jour matinale du 6 avril, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 367 602 (+3065). Le total incluait 333 576 (+1976) guérisons et 7458 décès (+8). Il y a 1161 personnes hospitalisées, dont 510 aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +27, 1581 cas  (1316 résolus, incluant 23 décès). Une éclosion a été déclarée à la Villa St-Joseph.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +1, 300 cas (285 guérisons, 4 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : +15, 376 cas (326 guérisons, 25 décès).
  • Service de santé du Timiskaming : 131 cas (122 résolus, 2 décès).
  • Santé publique Algoma : +6, 247 cas (226 résolus, 4 décès).

Les enseignants vaccinés durant la semaine de relâche?

Émilie Pelletier - Initiative de journalisme local — Le Droit

Le premier ministre ontarien Doug Ford a évoqué la possibilité que les travailleurs de l’éducation puissent recevoir leur vaccin contre la COVID-19 durant la semaine de relâche. Des discussions seraient en cours avec le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, pour vacciner les enseignants durant la semaine de relâche.

«Pourquoi ne pas vacciner tous les travailleurs de l’éducation, la semaine prochaine, durant la semaine de relâche reportée?», a demandé une journaliste du Globe and Mail au premier ministre Doug Ford en conférence de presse, mardi. «Tout est sur la table», a répondu Doug Ford, une phrase qu’il a utilisée plusieurs dizaines de fois au cours de la pandémie.

Pas d’information

Pourtant, même si le premier ministre semble indiquer que la vaccination des enseignants durant la semaine du 12 au 16 avril serait maintenant «une option», cette possibilité n’a aucunement été discutée durant la séance d’information d’une heure qu’a tenue le ministère de la Santé, mardi matin.

Les experts qui ont tenu cette séance d’information, qui s’est terminée quelques minutes avant la conférence de presse du premier ministre Ford, n’ont pas non plus fait mention de restrictions additionnelles pour limiter la transmission de la COVID-19. Or, Doug Ford a fait savoir que de plus amples restrictions de santé publique «sont à venir», sans toutefois offrir plus de détails. Il a noté que son cabinet doit se réunir mercredi pour en discuter.

Trois régions

Ces mesures pourraient toucher les régions de Toronto, de Peel et de York, a-t-il indiqué. Mardi, 955 cas de COVID-19 ont été rapportés à Toronto, 561 dans la région de Peel et 320 dans la région de York.

Les autorités de santé publique à Ottawa, à Toronto et à Peel demandent depuis plusieurs jours un retour complet du confinement, jugeant que les mesures annoncées par le gouvernement Ford la semaine dernière sont inefficaces. Dans la région de Peel, le médecin hygiéniste en chef a déjà ordonné la fermeture des écoles pendant deux semaines.