Le déconfinement en Ontario devancé à vendredi

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
COVID-19 : Mise à jour du 7 juin

À la mise à jour matinale du 7 juin, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 536 607 (+525). Le total incluait 519 801 (+941) guérisons et 8869 décès (+15). Il y a 547 (+2) personnes hospitalisées, dont 497 (-13) aux soins intensifs.

Depuis vendredi :

  • Santé publique Sudbury et districts : +7, 2108 cas (2081 résolus, incluant 30 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : +91, 1539 cas (1242 guérisons, 27 décès).
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +2, 459 cas (441 guérisons, 4 décès).
  • Service de santé du Timiskaming : +1, 207 cas (204 résolus, 2 décès).
  • Santé publique Algoma : 394 cas (390 résolus, 6 décès).


Le déconfinement en Ontario devancé à vendredi

Émilie Pelletier - Initiative de journalisme local - Le Droit

Alors que les Ontariens observent avec convoitise leurs voisins Québécois se «déconfiner» petit à petit depuis quelques jours, ce sera au tour de l’Ontario d’entamer les premiers pas de son plan de réouverture, et ce dès vendredi, à minuit plus une. 

Une exception cependant. Le Bureau de santé Porcupine prévient les résidents de la région que la situation est encore trop volatile pour ouvrir  en même temps que le reste de la province. Les règles sanitaires en place le resteront un peu plus longtemps.

Le gouvernement de Doug Ford a annoncé lundi que grâce à l’accélération du processus de vaccination et à la situation encourageante de la COVID-19 en Ontario, la province pourra enclencher la première étape de son plan de déconfinement, soit trois jours plus tôt que prévu.

Cela signifie que les Ontariens pourront prendre part à des rassemblements extérieurs allant jusqu’à 10 personnes, que les commerces non essentiels pourront ouvrir leurs portes et laisser entrer des clients jusqu’à capacité de 15 %, et que les restaurants pourront accueillir jusqu’à quatre clients par table extérieure.

Si un ménage compte plus de quatre personnes, les membres pourront manger à la même table.

Or, cette première étape du plan provincial de déconfinement n’inclut pas l’ouverture des salons de coiffure ou des salles intérieures des restaurants, par exemple.

Articles jugés essentiels

Le plan de réouverture inclut aussi la levée des restrictions sur les articles jugés essentiels vendus dans les magasins à grande surface, où les clients seront désormais autorisés jusqu’à capacité de 25 %.

Les cours de conditionnement physique à l’extérieur pourront aussi reprendre et compter jusqu’à dix sportifs par groupe.

Les parents pourront également envoyer leurs enfants dans les camps de jour, et le camping sera à nouveau permis.

Déplacements entre les provinces

Même si, des deux côtés de la rivière des Outaouais, les rassemblements extérieurs sont autorisés, le gouvernement Ford n’a pas fait part de quelconque intention de lever l’interdiction de déplacements entre l’Ontario et le Québec.

Les restrictions demeurent en place aux ponts interprovinciaux jusqu’au 16 juin, et elles pourraient être prolongées, si la province en décide ainsi.

Situation encourageante

Le gouvernement ontarien attendait que 60 % de la population adulte ait reçu au moins une dose depuis au moins deux semaines avant de débuter son déconfinement.

En date du 6 juin, 72 % de la population adulte a été inoculée au moins une fois contre la COVID-19.

Au cours de la période du 25 au 31 mai, le taux d’infection provincial a diminué de 35,1 %. selon les informations de la santé publique.

Dimanche, le nombre de patients atteints de la COVID-19 dans les unités de soins intensifs était de 497, dont 31 patients du Manitoba, comparativement à 687 il y a deux semaines.

«La situation dépasse actuellement le meilleur scénario présenté dans la modélisation récente, qui indiquait que la province atteindrait moins de 1000 nouvelles infections quotidiennes d’ici le 30 juin. La province s’attend à ce que les tendances se poursuivent au cours des prochains jours avant de passer à la première étape», a fait savoir le bureau de Doug Ford, lundi.

Et la deuxième étape? 

Rappelons que pour en arriver à la prochaine étape du déconfinement, il faut que 70 % de la population ait reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19, que 20 % soient complètement vaccinées, et que 21 jours se soient écoulés depuis la première étape du déconfinement.

Cela signifie que la deuxième étape devrait être entamée le 2 juillet.

À ce moment, les rassemblements extérieurs pourront compter jusqu’à 25 personnes, et les rassemblements intérieurs pourront compter jusqu’à cinq convives.

Les restaurants pourront accueillir un maximum de six clients par table extérieure, et les salons de coiffure auront la permission de rouvrir leurs portes.

Lors de la deuxième étape, des activités comme les parcs de glissades d’eau, les ligues sportives et les événements artistiques extérieurs seront permises à nouveau.