La remise du chèque pour le nouvel appareil de mammographie de l’Hôpital Sensenbrenner.
La remise du chèque pour le nouvel appareil de mammographie de l’Hôpital Sensenbrenner.

La Fondation de l’hôpital lance une autre grosse campagne

Andréanne Joly
Andréanne Joly

La Fondation de l’Hôpital Sensenbrenner vient à peine de boucler la campagne pour l’achat d’un appareil de mammographie qu’elle se prépare à en lancer une nouvelle de plus de 200 000 $.

La coordonnatrice de la Fondation, Mireille Dubosq, parle d’une campagne nécessaire pour «aider à grossir les possibilités de procédures à Kap, éviter les cancellations de procédures et éviter de voyager à l’extérieur».

Pour les détails, il faudra attendre : la coordonnatrice ne veut pas nuire à une autre initiative menée entredeux et qui vise l’achat d’un système de photothérapie pour résorber les jaunisses chez les nouveaux-nés. Celui-ci permettra aux parents de prendre leur enfant dans leurs bras pendant un traitement. En quelques jours, la Fondation a accumulé plus des deux tiers des 8600 $ nécessaires. 

L’équipement actuellement utilisé est une couveuse acquise en 1978. «Il y a beaucoup d’appareils qui sont datés, dans les hôpitaux», affirme Mireille Dubosq. De son côté, elle se fait proposer «des millions de dollars de projets. Il va toujours y avoir quelque chose qui va avoir besoin d’être changé».

Des besoins aigus

Mireille Dubosq est la toute première employée de la Fondation. Elle a été embauchée en novembre 2020, un peu plus d’un an après la création de l’organisme, dont la priorité est d’assurer que les services sont à niveau et de les multiplier pour limiter les déplacements vers les hôpitaux régionaux de Timmins et Sudbury. 

Déjà, avant la création de la Fondation, l’hôpital Sensenbrenner a réussi à amasser les fonds nécessaires pour l’achat et l’installation d’un tododensitogramme — un CT scan —, un projet d’un million de dollars qui vient combler un vide régional.

«Ils voulaient grossir les choses, ça prenait quelqu’un à plein temps», explique Mireille Dubosq. Lorsqu’elle est entrée en fonction, elle s’est vue confier le dossier de l’appareil de mammographie. La campagne a été lancée le 30 novembre 2020 avec un objectif de 150 000 $, l’autre tranche de 150 000 $ étant absorbée par l’hôpital même. 

L’appareil a été reçu il y a déjà plusieurs semaines et était en fonction avant même la fin de la campagne. «L’autre avait passé de deux ans sa durée de vie, explique Mireille Dubosq. Les logiciels n’étaient plus capables d’uploader

Mireille Dubosq coordonne la Fondation de l’Hôpital Sensenbrenner.

Appui constant

La communauté répond bien à ces campagnes qui s’enchainent. Dans la dernière année, la Fondation a eu droit à des appuis importants de la Caisse populaire, d’OPG, de Rayonier et maintenant de GreenFirst Forest Products. Mais il faut aussi parfois sortir de la région «pour faire de plus grosses demandes», explique la coordonnatrice. 

Elle précise que de nombreuses entreprises locales font preuve d’une grande générosité. En plus de verser des dons, des commerces lancent des campagnes ciblées et remettent une partie des recettes à la Fondation. «C’est beau à voir», estime Mireille Dubosq. 

Un tirage virtuel 50/50 s’ajoutera, à la mi-novembre.