La COVID-19, cause principale de décès quotidiens en Ontario?

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
COVID-19 : Mise à jour du 13 janvier

À la mise à jour matinale du 13 janvier, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 224 984 (+2961). Le total incluait 190 221 (+3392) guérisons et 5127 décès (+74). Il y a 1674 (-27) personnes hospitalisées, dont 385 aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +8, 380 cas (304 résolus, incluant 2 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : +3, 167 cas (129 guérisons, 9 décès).
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 179 cas (160 guérisons, 1 décès).
  • Service de santé du Timiskaming : 86 cas (80 résolus, 1 décès).
  • Santé publique Algoma : 128 cas (88 résolus, 0 décès).

Premiers doses du vaccin contre la COVID-19 arrive à la maison de retraite Wikwemikong 

Santé publique Sudbury et districts ont annoncés que la maison de retraite Wikwemikong a reçu les premiers doses du vaccin contre la COVID-19 de Moderna dans leur région.  

La COVID-19, cause principale de décès quotidiens en Ontario?

Émilie Pelletier - Initiative du journalisme local - Le Droit

Le coronavirus est en voie de devenir la cause principale des décès quotidiens en Ontario, dépassant ainsi les décès causés par le cancer et par les maladies du cœur. 

Sans nouvelles restrictions, le nombre de décès quotidiens causés par la COVID-19 passera de 50 à 100 d’ici la fin du mois de février en Ontario. C’est l’un des nombreux constats des autorités sanitaires, qui ont fait le point sur les projections relatives à la COVID-19, mardi.

Les médecins membres de l’équipe responsable de la lutte contre la COVID-19, soit le Dr Adalsteinn Brown et la Dre Barbara Yaffe, ont fait savoir que les contacts entre les personnes n’ont pas diminué avec les mesures actuelles en province.

«Ce n’est pas parce que les gens font exprès», a noté la Dre Yaffe, qui martèle que la population doit être soutenue par des mesures sociales gouvernementales comme des congés maladie payés et une interdiction d’expulsions pour que les mesures sanitaires fonctionnent.

La croissance s'accélère

Selon les données de l’enquête menée par les spécialistes, la majorité des Ontariens contribuent à limiter la propagation du virus en les suivant, mais le nombre de cas ne diminuera pas tant qu’une plus grande partie de la population ne suivra pas leur exemple.

La croissance des cas s’est accélérée en Ontario et dépasse maintenant les 7 % d’augmentation quotidienne. Si cette tendance devient coutume, la province pourrait voir un bilan quotidien de plus de 40 000 cas de COVID-19.

Sans une réduction significative des contacts, le système de santé de l’Ontario sera débordé et les décès dépasseront les décès totaux de la première vague avant qu’un vaccin n’ait le temps d’agir.