Impacts COVID-19 : Résumé du 19 mai

Écoles, garderies et camps d’été… + Les soins de longue durée sous la loupe

À la mise à jour matinale du 19 mai, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 23 384 (+427). Le total incluait 17 898 guérisons (+260) et 1919 décès (+15). Il y aurait 167 personnes dans les unités de soins intensifs.

Ce nombre de décès quotidien a été vu pour la dernière fois dans les premiers temps de la pandémie. Le nombre de nouveaux cas est par contre relativement élevé.

Le Nord de l’Ontario ne compte par contre qu’un seul nouveau cas.

Santé publique Sudbury et districts : 64 cas (59 guérisons, 2 décès).

Bureau de santé Porcupine : 65 cas (53 guérisons, 6 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +1, 22 cas (18 guérisons, 1 décès). Une éclosion a été déclarée au foyer Eastholme de Powassan en lien avec ce nouveau cas annoncé lundi tard dans la journée.

Service de santé du Timiskaming : 18 cas (18 guérisons, 0 décès).

Santé publique Algoma : 20 (13 guérisons, 0 décès).

Conversation sur l’art

Ne voulant pas attendre la permission d’ouvrir, la Galerie du Nouvel-Ontario a lancé une série de conversations avec les artistes visuels francophones du Nord de l’Ontario : Derrière les portes. Le premier en lice est Laurent Vaillancourt de Hearst.

Les entretiens menés par la directrice de la GNO, Danielle Tremblay, sont diffusés en direct sur la page Facebook de la Galerie où vous pouvez les réécouter.

Écoles, garderies et camps d’été…

Le gouvernement de l’Ontario a confirmé aujourd’hui qu’il maintenait les écoles élémentaires et secondaires fermées jusqu’à la fin de l’année scolaire. Le retour en classe de septembre 2020 sera planifié avec une attention particulière à la sécurité des enfants. D’ici là, on confirme que «tous les élèves qui, avant le décret initial ordonnant la fermeture des écoles, en mars, étaient en voie d’obtenir cette année leur diplôme de fin d’études secondaires pourront l’obtenir. Et tous les élèves de la province recevront leur bulletin scolaire».

Le ministère de l’Éducation veut également mettre en place des outils d’apprentissages pour l’été afin que les élèves soient davantage préparés pour la rentrée.

Les écoles privées, les centres de garde et les centres ON y va doivent également restés fermés.

Par contre, la situation est moins claire pour les camps d’été des mois de juillet et aout. Le gouvernement avance qu’ils pourront rouvrir «en supposant que se poursuivent les tendances positives qu’enregistrent les principaux indicateurs de santé publique». S’ils ont la permission d’ouvrir, il y aura également des consignes de santé publique à respecter.

À pas de bébé

Alors qu’aujourd’hui marquait la première journée de la première étape du déconfinement Ontario — avec l’ouverture de certains commerces et d’aires extérieurs —, le gouvernement a annoncé prolonger tous les décrets d’urgence jusqu’au 29 mai.

Rappelons que les «installations sportives et les terrains à usages multiples, les parcs canins, les aires de piquenique, les bancs publics de même que les installations couvertes dans les parcs et les aires de loisirs» sont maintenant ouvertes. Par contre, «aires et installations de jeux extérieures, les installations de conditionnement physique, les piscines publiques, les pataugeoires et autres installations aquatiques extérieures» restent fermés pour le moment.

Les soins de longue durée sous la loupe

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd’hui qu’il ouvrira une commission d’enquête indépendante qui se penchera sur le système de soins de longue durée en Ontario. Les dirigeants, la composition ou le mandat de cette commission n’a pas encore été déterminé, seulement qu’elle commencerait ses activités en septembre.

Sur les réseaux sociaux, la cheffe du Nouveau Parti démocratique, Andrea Horwath, a rapidement fait remarquer «qu’une commission parlementaire n’est pas une enquête parlementaire. C’est un processus d’arrière-scène – le même que Ford a utilisé pour que Gordon Campbell justifie ses coupures» (traduction libre).

Les partis d’opposition réclament une enquête publique depuis plusieurs semaines.