Impacts COVID-19 : Résumé du 17 mai

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Aide pour les femmes entrepreneuses + Plus pour la Croix-Rouge

À la mise à jour matinale du 17 mai, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 22 653 (+731 sur deux jours). Le total incluait 17 360 guérisons (+719 sur deux jours) et 1881 décès (+56 sur deux jours). Il y aurait 171 personnes dans les unités de soins intensifs.

Le nombre de nouveaux cas quotidien n’a pas été très élevé au cours de la fin de semaine, mais il demeure au-dessus du seuil de 300. Par contre, 56 est le nombre de décès que nous étions habitués de voir quotidiennement au cours des dernières semaines. De voir 56 pour deux jours est encourageant.

Il y a eu beaucoup d’activités reliées à la pandémie dans le Nord aujourd’hui.

Santé publique Sudbury et districts : 64 cas (59 guérisons, 2 décès).

Bureau de santé Porcupine : 65 cas (53 guérisons, 6 décès).

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 21 cas (18 guérisons, 1 décès).

Service de santé du Timiskaming : 18 cas (18 guérisons, 0 décès).

Santé publique Algoma : +3, 20 (13 guérisons, 0 décès).

Aide pour les femmes entrepreneuses

«Non seulement les femmes dirigent généralement de plus petites entreprises et ont moins accès au capital, plusieurs d'entre elles doivent également assumer une part disproportionnée des travaux ménagers, des soins et de l'éducation des enfants», peut-on lire dans le communiqué du gouvernement fédéral qui annonce 15 millions $ supplémentaires pour les femmes entrepreneuses. L’argent sera distribué par le biais de Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE) au choix des organismes qui sont actuellement bénéficiaires du Fonds pour l’écosystème de la SFE.

+ pour la Croix-Rouge

La Croix-Rouge canadienne est essentielle à la réponse contre la COVID-19 et le gouvernement fédéral veut assurer qu’elle pourra non seulement continuer ce travail, mais aussi accomplir ses tâches habituelles lors d’autres catastrophes. L’organisme recevra jusqu’à 100 millions $ pour entre autres recruter et former des bénévoles et des employés, adapter ses activités, soutenir les centres d’isolement et acheter de l’équipement.