Les jeux d'eau du parc Twin Forks à Sudbury
Les jeux d'eau du parc Twin Forks à Sudbury

En pleine canicule, l'Ontario n'allait pas permettre les jeux d’eau

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit

Le plan de réouverture du gouvernement présenté jeudi ne permettait pas permettre l’ouverture des des jeux d’eau extérieurs dès samedi, comme c’était le cas pour d’autres activités comme le golf. En vue de la canicule qui s’apprête à frapper plusieurs régions de la province, dont Ottawa et l’Est ontarien, le gouvernement Ford est revenu sur sa décision, vendredi après-midi.

«Veuillez reconsidérer votre décision de ne pas autoriser l’ouverture des pataugeoires en même temps que d’autres activités de plein air comme le golf et le basketball», avait lancé sur Twitter le maire d’Ottawa, Jim Watson, jeudi soir. «Il fera plus de 30 degrés, ce long weekend.»

Plusieurs maires ontariens s’étaient même ralliés à l’appel de M. Watson, dont le maire de Brampton, Patrick Brown, la mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, et la mairesse de Burlington, Marianne Meed. 

Injustice

Ceux-ci jugeaient que la décision du gouvernement Ford de ne pas permettre ces activités représentait une injustice pour plusieurs familles qui n’ont pas accès à l’air conditionné, à une piscine privée ou même à une cour arrière.

Par ailleurs, ils considéraient que ces activités ne représentent pas un risque de contamination plus important que certaines des activités qui avaient reçu l’approbation de la province. 

Les nombreuses critiques ont finalement eu raison de cette décision, puisque la province a finalement décidé de permettre l’accès aux pataugeoires et aux jeux d’eau extérieurs à compter de samedi. 

Le BSEO a contredit le plan de Ford

À la suite du dévoilement du plan provincial de réouverture, le Bureau de santé de l’Est de l’Ontario (BSEO) avait déjà conseillé à toutes les municipalités de son territoire d’autoriser les jeux d’eau extérieurs, contrevenant au règlement.

Dans les municipalités de Cornwall, Russell, Clarence-Rockland et de Hawkesbury, la décision de permettre les jeux d’eau extérieurs avait déjà été prise, jeudi. 

Pourtant, dans le plan de réouverture de la province dévoilé jeudi, l’ouverture des jeux d’eau extérieurs n’était pas prévue avant le 14 juin. 

Des municipalités où sont permis les jeux d’eau depuis vendredi ont indiqué que la décision d’enfreindre le règlement provincial avait été prise en se basant sur les conseils du BSEO.

«Les parcs à jets d’eau autonomes, comme la nôtre, sont similaires aux structures de jeux; alors, ils peuvent demeurer ouverts. Les parcs à jets d’eau qui sont attachés à une piscine ou une pataugeoire devraient demeurer fermés», peut-on lire sur le site web de la municipalité de Russell.