Détection du variant de COVID-19 dans la région du Grand Sudbury

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
COVID-19 : Mise à jour du 25 janvier

À la mise à jour matinale du 25 janvier, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 256 960 (+1958). Le total incluait 227 494 (+2448) guérisons et 5846 décès (+43). Il y a 1398 (-38) personnes hospitalisées, dont 397 aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +12, 464 cas (387 résolus, incluant 7 décès). Une éclosion a été déclaré aujourd’hui à l’école Pius XII Catholic School.
  • Bureau de santé Porcupine : 221 cas (159 guérisons, 11 décès).
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 186 cas (182 guérisons, 1 décès).
  • Service de santé du Timiskaming : 89 cas (85 résolus, 1 décès).
  • Santé publique Algoma : 150 cas (139 résolus, 2 décès).

Détection du variant de COVID-19 dans la région du Grand Sudbury 

Santé publique Sudbury et districts a été avisé qu’un essai en laboratoire a révélé un cas possible d’une souche plus facilement transmissible de la COVID-19. Ce genre de souche est appelé un variant préoccupant (VP). Le laboratoire effectue un séquençage plus poussé de l’échantillon avant de confirmer le résultat et d’identifier le variant. Les résultats devraient être diffusés au cours des prochains jours.

Il a été démontré que des variants de la COVID-19 étaient plus facilement transmissibles.

Un an depuis le premier cas de COVID-19 en Ontario

La province de l’Ontario a confirmé son premier cas de COVID-19 le 25 janvier 2020. Depuis ce temps, il y a eu plus de 256 960 cas confirmés du virus ainsi que 5846 décès causé par le virus dans la province.

Début du processus de vaccination à Sudbury

Santé publique Sudbury et districts confirme que cette semaine marque le début du programme de vaccination tant attendu pour les résidents des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite à risque élevé. Santé publique recevra des livraisons du vaccin de Moderna contre la COVID-19 au cours des deux prochaines semaines en quantité suffisante pour vacciner tous les résidents des établissements situés sur son territoire d’ici le 5 février 2021.