Déménagement d’un Centre d’évaluation de Sudbury + Pas de consensus sur la période des Fêtes

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
COVID-19 : Mise à jour du 17 novembre

À la mise à jour matinale du 17 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 96 745 (+1249). Le total incluait 80 430 (+1135) guérisons et 3 383 décès (+12). Il y a 529 (+29) personnes hospitalisées, dont 127 aux soins intensifs.

  • Santé publique Sudbury et districts : +1, 210 cas (183 résolus, incluant 2 décès).
  • Bureau de santé Porcupine : +1, 105 cas (89 guérisons, 9 décès). Un employé de l’Extendicare de Timmins a reçu un résultat positif lors du dépistage de routine, alors qu’il ne démontre aucun symptôme. Une enquête épidémiologique est en cours.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +2, 58 cas (51 résolus, 1 décès). Les deux nouveaux cas ont été en contact avec un cas connu.
  • Service de santé du Timiskaming : 18 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 15 novembre.
  • Santé publique Algoma : 58 (54 résolus, 0 décès). Dernier cas : 15 novembre.

Déménagement d’un Centre d’évaluation de Sudbury

Horizon Santé Nord déplace son Centre d’évaluation de la COVID-19 plus au sud de la ville. À partir du 19 novembre, il sera au 2050, rue Regent, près du Buzzy Brown et en face de la succursale sud de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury.

Le grand avantage de l’emplacement sera de continuer à offrir des collectes d’échantillons sans que les gens aient besoin de sortir de leur voiture pendant les mois froids de l’hiver. Deux grandes portes de garage permettent aux véhicules d’entrer et sortir tout en assurant une circulation d’air et en évitant aux employés de travailler dans la neige.

Les rendez-vous seront toujours nécessaires pour obtenir un test : 705-671-7373.


Pas encore de consensus sur la période des Fêtes en Ontario

Émilie Pelletier — Initiative de journalisme local — Le Droit

Comme le Québec, l’Ontario se demande en ce moment s’il faudrait permettre à la population de s’isoler quelques semaines au début du mois de janvier 2021 en fermant les écoles un peu plus longtemps. Cela ne signifierait pas nécessairement un prolongement des vacances.

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a fait allusion, en mêlée de presse, à un retour possible à l’éducation en ligne durant cette période.

Au début de la pandémie, l’Ontario a mis en place un système permettant aux élèves de poursuivre leurs apprentissages tout en restant à la maison.

Bien que la question d’un possible allongement de la période des Fêtes ait été posée plusieurs fois aux membres du gouvernement Ford mardi, peu de réponses ont été offertes.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, et le premier ministre Ford n’ont rien voulu confirmer avant que M. Lecce ait eu une discussion avec le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams.

«Les parents veulent que leurs enfants restent à l’école et ça fonctionne bien, a indiqué le premier ministre. [...] Je sais que le ministre Lecce sortira bientôt avec une annonce pour que les parents puissent se préparer.»

Soulignant avoir besoin d’un peu plus de temps, M. Lecce a indiqué qu’il présentera au cours des deux prochaines semaines un plan pour les écoles et pour une potentielle extension de la fermeture des classes.

Peu de temps après la conférence de presse du premier ministre, le ministre de l’Éducation a indiqué sur Twitter que «selon les experts médicaux, les écoles demeurent des espaces sécuritaires pour les enfants».

«Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario est clair — les écoles devraient rester ouvertes. Nous continuerons de consulter des experts alors que nous prévoyons de ramener les enfants de vacances sur les moyens de protéger davantage les progrès que nous avons réalisés dans nos écoles.»