Création d’une équipe de travail pour le centre-ville

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
«Il y a une crise. Nous voyons l’urgence de la situation.» — Brian Bigger

Le Grand Sudbury mettra en place une équipe de travail pour trouver des solutions locales à la crise qui affecte présentement le centre-ville. De multiples intervenants municipaux, communautaires et sociaux du Grand Sudbury se sont parlé mardi matin pour trouver des solutions aux problèmes.

Dans un reportage publié hier soir, Radio-Canada fait état des problèmes grandissants d’itinérance, de consommation et de sécurité dans le centre-ville de Sudbury.

En conférence de presse téléphonique en après-midi, le maire du Grand Sudbury, Brian Bigger, a reconnu qu’il «y a une crise», au centre-ville. «Nous voyons l’urgence de la situation. Ça ne peut qu’empirer à mesure que la pandémie continue et que l’hiver arrive.»

La force d’intervention sera formée d’ici une semaine et menée par le bureau du maire. Le maire s’attend à y voir des représentants de la Ville, de la police, de la santé publique, des Autochtones, de la santé mentale et de l’association des entreprises du centre-ville, qui ont aussi tous participé à la réunion du matin.

Cette équipe de travail sera responsable de trouver des solutions qui apporteront le meilleur équilibre entre la santé des personnes affectées et la sécurité publique. Les solutions que l’équipe suggèrera dicteront aussi les besoins en argent et en ressources humaines nécessaires.

Parmi les solutions possibles mentionnées par le maire Bigger, il y a l’augmentation des capacités d’accueil des abris temporaires, le ramassage plus fréquent des ordures et des aiguilles souillées et une présence policière accrue avec un mandat de prévention et d’intervention. Le logement est aussi une solution, mais à plus long terme.

Un projet pilote pour l’embauche d’agents de sécurité supplémentaire au centre-ville et déjà approuvé dans le budget municipal sera aussi mis à contribution.

Les mêmes intervenants qui se sont rencontrés aujourd’hui se reparleront dans une semaine, après la formation de l’équipe.