COVID-19 : Résumé du 31 mars

Pas de retour à l’école en avril, mais les devoirs reprennent.

À la mise à jour de 10 h 30 le 31 mars, l’Ontario comptait 1966 cas confirmés de la COVID-19, 534 guérisons et 33 décès.

Dans le Nord, le plus récent cas à Sudbury, le 12e, a été annoncé mardi à 17 h. Le Bureau de santé publique Porcupine rapportait deux nouveaux cas dans la région de Timmins lundi, portant le total à 12. Le Service de santé du Timiskaming a un deuxième cas depuis lundi tandis que celui de North Bay-Parry Sound n’en compte aucun nouveau.

État d’urgence jusqu’au 13 avril

Comme mentionné lundi, l’état d’urgence sanitaire a officiellement été prolongé de deux semaines en Ontario. Ceci signifie que les écoles privées, les garderies et les centres On y va doivent rester fermées jusqu’à cette date.

Pas d’école, mais pas d’école buissonnière non plus

Dans la foulée, le gouvernement Ford a annoncé qu’il prolongeait la fermeture des écoles d’un mois, suivant les recommandations du médecin hygiéniste en chef de la province. Les écoles seront fermées aux enseignants jusqu’au 1er mai et aux élèves jusqu’au 4 mai. La porte est également ouverte à un prolongement de la fermeture si nécessaire.

Mais le ministère de l’Éducation veut que l’apprentissage se poursuive pendant cette période.

La deuxième phase de l’initiative Apprendre à la maison comporte une série d’objectifs qui exigent que les élèves ontariens de la maternelle à la 12e année passent plusieurs heures par semaine à reprendre en main leur éducation, le tout quand même dirigé par les enseignants.

Par exemple, il souhaite que chaque élève de la maternelle à la 6e année fasse 5 heures de travail scolaire par semaine, ceux de la 7e à la 8e année 10 heures par semaine et les élèves de la 9e à la 12e année qui suivent un modèle des semestre (4 cours par semestre) devront faire 3 heures par cours par semaine.

L’élaboration d’une formation en ligne qui permettra aux enseignants d’apprendre à tirer davantage profit des outils numériques est également mentionnée.

Le gouvernement mentionne que le portail L’Ontario ensemble lui a permis de créer des partenariats pour obtenir des solutions peu couteuses pour «résoudre les problèmes d’équité auxquels sont confrontés certains élèves ontariens». Ces partenariats pourraient inclure l’accès à des appareils numériques.

Dans un communiqué, l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) dit appuyer les démarches du gouvernement qui répondent à une situation exceptionnelle. Le syndicat semble vouloir insister sur l’aspect provisoire des mesures : «C’est une solution temporaire. Nous savons bien qu’il n’y a rien au monde qui puisse remplacer le contact direct entre une enseignante ou un enseignant», dit le président, Rémi Sabourin.

En fin de journée, l’AEFO a également annoncé avoir conclu une entente de principe avec le Conseil des associations d'employeurs (CAE) et le gouvernement de l'Ontario, laissant entrevoir la fin du conflit de travail qui dure depuis l'automne 2019. Ceci met fin à la grève du zèle est les moyens de pression, juste à temps pour mettre en place l'éducation à distance.

Sursis de paiement au RAFEO

Le gouvernement de l’Ontario instaure un moratoire de six mois pendant lequel les étudiants ne seront pas tenus de rembourser leur prêt du Régime d'aide financière aux étudiantes et étudiants de l'Ontario (RAFEO). De plus, il n’y aura aucun ajout d’intérêt jusqu’au 30 septembre 2020.

De plus, le gouvernement s’est entendu avec eCampusOntario afin de fournir des outils technologiques qui aideront à terminer les sessions et à tenir des examens de fin de session.

Achat de masse

De son côté, le gouvernement du Canada a misé sur de nombreux partenariats avec des entreprises afin d’équiper le personnel médical de respirateurs portatifs, de masques chirurgicaux et de trousses de dépistage rapide.

North Bay : Un service téléphonique pour personnes isolées

La conseillère municipale de North Bay encourage toutes les personnes âgées de la ville à s’inscrire au programme Are you ok, fourni par la municipalité. Chaque matin, un appel téléphonique automatisé est fait aux personnes inscrites. Si la personne répond, la vie continue. Sinon, des protocoles de vérification et d’urgence entrent en action.

Le numéro pour s’inscrire est le 705-499-1732.

Don à la banque alimentaire

Vale a annoncé avoir fait un don de 100 000 $ à la campagne Cash for Cans de la Banque alimentaire de Sudbury. Les demandes à l’organisme ont beaucoup augmenté depuis le début de la crise de la COVID-19.