COVID-19 : Résumé du 2 avril

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
La contagion communautaire est maintenant une réalité à Sudbury

À la mise à jour matinale du 2 avril, l’Ontario comptait 2793 (+401) cas confirmés de la COVID-19, 831 guérisons et 53 (+16) décès.

Santé publique Sudbury et districts a enregistré trois nouveaux cas aujourd’hui, portant le total à 16 dans la région, dont un jeune de moins de 19 ans. De plus, les autorités n’arrivent pas à identifier la source de l’infection du 14e cas, un homme dans la cinquantaine, preuve que la contamination communautaire est présente dans la communauté. La prudence est donc de mise lorsque vous quittez votre résidence. Par contre, 5 personnes se seraient remises de la maladie.

L’hôpital Horizon Santé Nord a aussi un 2e cas d’hospitalisation. L’établissement prévoit aussi commencer à déplacer ses patients qui ont besoin d’un autre niveau de soins à l’hôtel Clarion, qui pourra en recevoir jusqu’à 95. Ceci permettra à l’hôpital d’accueillir plus de patients si nécessaire.

Le Bureau de santé publique Porcupine a annoncé ses 22e et 23e cas — un homme dans la soixantaine et un octogénaire, tous deux de Timmins. Cinq cas ont déjà été résolus dans la région.

Le Témiskaming ontarien compte maintenant un 3e cas, une femme dans la cinquantaine qui est à l’hôpital de Kirkland Lake. Elle aurait été contaminée lors d’un séjour avec une autre personne atteinte hors de la région.

North Bay n’a pas de nouveau cas aujourd’hui

Ne pas ajouter d’huile sur le feu

Dès le 3 avril, il sera interdit de faire des feux à ciel ouvert en Ontario, et ce, pendant tout le temps de la pandémie. On veut ainsi éviter de surcharger les services d’urgence de la province. L’interdiction inclut les feux de camp, même en utilisant une grille ou un foyer, et le brulage d’herbe et de débris.

Financements accrus

Le gouvernement de l’Ontario poursuit ses investissements afin d’assurer que les citoyens puissent traverser la crise.

Le premier investissement va à la santé mentale, particulièrement celle des travailleurs qui sont directement touchés par la crise. Jusqu’à 12 millions $ viennent renforcer le réseau d’aide psychologique en ligne. Ce montant profitera entre autres aux programmes Retrouver son entrain, Jeunesse, J’écoute, Allo, J’écoute et d’autres services de thérapies en ligne.

Le gouvernement veut également engager plus de psychologues et d’intervenants pour appuyer le personnel de la Police provinciale de l’Ontario avec un ajout temporaire de 2,6 millions $

Un autre 2,7 millions $ seront consacrés aux organismes qui viennent en aide aux victimes de violence familiale ou d’autres crimes violents tandis que 1,3 million $ appuiera les tribunaux à poursuivre leurs activités à distance et par vidéoconférence.

Pensée spéciale pour les routiers

En début de journée, la ministre des Transports, Caroline Mulroney, a utilisé le terme «héros» pour désigner les camionneurs qui poursuivent la livraison des marchandises à la grandeur de la province. Elle fait appel à la générosité des gens et des entreprises afin de donner des endroits aux conducteurs de se reposer.

«Nos camionneurs méritent notre respect, notre soutien, nos remerciements et nos meilleurs efforts pour les aider alors qu’ils continuent à s’assurer que nous pouvons mettre de la nourriture sur nos tables et acheminer d’autres articles nécessaires.»