COVID-19 : Résumé du 13 avril

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Arrivée de matériel, de travailleurs et d’un test

À la mise à jour matinale du 13 avril, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 7470 (+421). Ce nombre incluait 3357 guérisons (+197) et 274 décès (+17). Le nombre de patients sous respirateur est de 203 personnes.

Seuls les Services de santé du Timiskaming et le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound ont annoncé de nouveaux cas au cours de la journée; respectivement 1 et 2. Le Témiskaming a donc 10 cas et North Bay 13.

Dans les autres régions, Santé publique Sudbury et districts compte 36 cas, le Bureau de santé Porcupine 39 et Santé publique Algoma 10.

Arrivée de matériel

L’Ontario a reçu 13 millions de masques chirurgicaux, 200 000 masques N95 et 38 ventilateurs au cours des cinq derniers jours, renflouant les réserves de la province. Le matériel nécessaire sera livré rapidement aux établissements qui en auront le plus besoin.

Incertitude sur la durée

Au cours de son point de presse quotidien, le premier ministre Doug Ford a répondu à quelques questions concernant le retour à la normale. Il n’a pu être précis sur la question, disant attendre des données qui prouveraient que la courbe du nombre de cas est dans la pente descendante. Il n’a pas voulu s’avancer non plus sur le retour possible dans les écoles.

Cependant, il a confirmé que l’Assemblée législative ontarienne siègera mardi afin de prolonger l’état d’urgence d’un autre 28 jours — le maximum qui peut être accordé au gouvernement.

Aide pour la base alimentaire

Le gouvernement canadien a annoncé 50 millions $ pour les producteurs agricoles, les pêcheurs et les transformateurs alimentaires afin de les aider à passer à travers la crise. Alors que la période de préparation des champs et de reprises de la pêche approche, les travailleurs de ses domaines font face à des questions difficiles à l’heure de l’éloignement social.

Les travailleurs étrangers (Mexicains et Guatémaltèques surtout), entre autres, comptent pour une grande partie de la main-d’œuvre en agriculture, mais peut-on les faire venir au Canada? Oui, a déclaré le gouvernement aujourd’hui, mais ils devront suivre les règles de quarantaine à leur arrivée. Une aide de 1500 $ par travailleur sera offerte pour pallier les couts supplémentaires engendrés par cette mesure.

Test rapide

Une entreprise d’Ottawa a mis au point un appareil portatif capable d’effectuer un test de la COVID-19 en moins d’une heure. L’entreprise Spartan Bioscience croit pouvoir commencer à produire 10 000 de ces appareils de la taille d’une tasse de café par semaine et accélérer la production au cours des prochains mois. Ils ont déjà des demandes des gouvernements pour le Canada, l’Ontario, le Québec et l’Alberta, d’autres pays seraient également intéressés. La création a été approuvée par Santé Canada.

10 fois pire?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle à un retour lent à la normale. L’OMS estime que le nouveau coronavirus est dix fois plus mortel que le H1N1 de 2009, qui avait entrainé une campagne mondiale de vaccination. Jusqu’à maintenant, la COVID-19 aurait fait 115 000 mots dans le monde, alors que la H1N1 en aurait fait 18 500. Par contre, des chercheurs croient plutôt que cette dernière aurait tué entre 151 000 et 575 000 personnes.