COVID-19 : Résumé des annonces du 26 mars

GBS et alcool pour emporter.

À la mise à jour de 17 h 30, l’Ontario indique maintenant compter 835 cas confirmés de la COVID-19, 15 décès et 8 guérisons. Il s’agit d’un bond important d’environ 170 cas en une journée.

Depuis mercredi, des premiers cas sont apparus dans les régions de North Bay et de Cochrane.

Appel au GBS

Pendant sa conférence quotidienne, le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a rappelé que les mesures mises en place pour le retard de paiement de loyer s’adressent seulement aux gens qui en ont vraiment besoin. «Si vous avez encore votre emploi, payez votre loyer.»

Le premier ministre a également menacé d’imposer des amendes aux entreprises qui augmentent de façon exagérée les prix de certains produits en grande demande, comme les lingettes désinfectantes. «C’est seulement du gros bon sens. Voulez-vous que votre entreprise ait cette réputation?» Il a vraiment eu l’air d’avoir de la difficulté à contenir ses émotions pendant qu’il commentait le sujet.

Alcool pour emporter

La Commission des alcools de l’Ontario (CAJO) donne la permission aux restaurants et aux bars de livrer bière, vin et spiritueux avec les commandes pour emporter et les livraisons entre 9 h et 23 h. Les entreprises possédant déjà un permis d’alcool peuvent commencer à le faire sans frais et sans faire de demande spéciale. Le livreur doit par contre être âgé de plus de 19 ans et avoir suivi la formation Smart Serve. Si la livraison est effectuée par une entreprise dédiée à la livraison, la formation Smart Serve doit être suivie avant le 25 avril 2020.

Les épiceries autorisées peuvent également commencer à vendre de l’alcool à partir de 7 h du matin pour accommoder les heures d’ouverture modifiées que certaines épiceries ont mises en place pour les personnes âgées.

Finalement, tous les permis de vente d’alcool, de jeux et de cannabis sont prolongés de trois mois.

Kashechewan encore plus coincé?

Le Nouveau parti démocratique demande au gouvernement de terminer rapidement le déménagement de la communauté de Kashechewan dans le Grand Nord de la province au Site 5, endroit choisi par la communauté pour éviter les inondations printanières. Les députés Sol Mamakwa (Kiiwentinoong) et Guy Bourgouin (Mushkegowuk-Baie James) craignent que s’il fallait une fois de plus avoir recours à l’évacuation, les 2500 résidents de la première nation se retrouveraient peut-être dans des communautés où court la COVID-19.

Oiseaux récalcitrants

Pendant que les Snowbirds reviennent de la Floride, on signale que plusieurs d’entre eux ne respectent pas les consignes de mise en quarantaine et vont magasiner avant de retourner chez eux. Pourtant, le gouvernement canadien a rendu cette quarantaine obligatoire depuis la nuit dernière et une amende allant jusqu’à 750 000 $ ou six mois de prison peut être la conséquence de cette transgression. Il faut plutôt demander de l’aide pour faire des achats. Si vous connaissez quelqu’un qui revient d’un autre pays, rappelez-leur pourquoi il est important de s’isoler immédiatement.