COVID-19 : Mise à jour du 9 novembre

Plus de lits dans les hôpitaux du Nord + Des emplois en soins de longue durée

À la mise à jour matinale du 9 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 85 395 (+1242). Le total incluait 72 636 (+821) guérisons et 3245 décès (+11). Il y a 367 personnes hospitalisées, dont 84 aux soins intensifs. L’Ontario a effectué 28 401 tests hier.

  • Santé publique Sudbury et districts : 175 cas (125 résolus, incluant 2 décès). Un rappel que Sudbury a ajouté 33 nouveaux cas entre vendredi et dimanche. La communauté largement épargnée au cours de la première vague verra certainement d’autres cas au cours des prochains jours.
  • Bureau de santé Porcupine : +1, 101 cas (88 guérisons, 9 décès). Cette personne a été en contact avec un autre cas connu de Timmins.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +1, 50 cas (47 résolus, 1 décès). Un cas de transmission communautaire.
  • Service de santé du Timiskaming : 17 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 5 octobre.
  • Santé publique Algoma : 55 (43 résolus, 0 décès). Algoma a ajouté 8 cas dimanche dans sa région.

Plus de lits dans les hôpitaux du Nord

Le gouvernement de l’Ontario dit avoir créé 129 places dans les hôpitaux du Nord de l’Ontario avec une injection de 13 millions $. Ces lits supplémentaires doivent permettre de rattraper les retards de chirurgie et accueillir plus de patients atteints de la COVID-19 si nécessaire. Les lits sont répartis comme suit :

  • 28 lits à l’Hôpital de Kirkland et du district
  • 12 lits à l’hôpital du district du lac des Bois à Kenora
  • 15 lits à l’hôpital Sensenbrenner de Kapuskasing
  • 25 lits dans l’Autorité sanitaire de la région de Weeneebayko à Moose Factory
  • 28 lits et 1 lit supplémentaire pour soins intensifs à Horizon Santé-Nord à Sudbury
  • 30 lits d’hôpital au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay
Le ministre ministre de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines, Greg Rickford, lors de l’annonce.

Des emplois en soins de longue durée

L’Ontario lance un programme pour former des préposés pour les centres de soins de longue durée et les foyers. Il ciblent plus particulièrement les «personnes qui sont sans emploi ou qui sont issues des secteurs de la vente au détail, de l’hôtellerie ou de l’administration, ainsi que les étudiants inscrits dans les programmes d’éducation».

Il fait d’abord s’inscrire par le biais du Portail de jumelage des ressources humaines de l'Ontario. Les inscrits seront ensuite jumelés à des centres qui ont besoin de main-d’œuvre. Le communiqué n’indique cependant pas si le jumelage sera limité dans une région. Ils devront par contre suivre une formation en ligne avant de pouvoir travailler.