COVID-19 : Mise à jour du 4 septembre

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Un nouveau cas + Réduction des chirurgies pour une semaine

À la mise à jour matinale du 4 septembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 42 834 (+148). Le total incluait 38 741 (+116) guérisons et 2811 décès (-1). L’Ontario a effectué 28 591 tests hier.

Un nouveau cas à Timmins aujourd’hui.

  • Santé publique Sudbury et districts : 94 cas (94 résolus, 2 décès). Dernier cas : 22 aout.
  • Bureau de santé Porcupine : +1, 74 cas (64 guérisons, 9 décès). Le nouveau cas est un homme dans la vingtaine qui revient de l’extérieur de la région. Il est en isolement.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 37 cas (36 résolus, 1 décès). Dernier cas : 9 juillet.
  • Service de santé du Timiskaming : 19 cas (19 résolus, 0 décès). Dernier cas : 29 juillet.
  • Santé publique Algoma : 29 (28 résolus, 0 décès).

Réduction des chirurgies pour une semaine

Horizon santé Nord reportera les opérations nécessitant un séjour à l’hôpital qui étaient prévues dans la semaine du 7 septembre. L’hôpital sudburois signale qu’il est à 104 % de sa capacité d’accueil. Les opérations avaient repris le 1er juin et HSN en opérait à environ 70 % de sa capacité normale.

Les médias nationaux ont reporté cette semaine que le retard dans les chirurgies en raison de l’arrêt pendant la pandémie pourrait prendre un an et demi à rattraper. À Horizon Santé Nord seulement, il y a 4207 interventions chirurgicales en attentes, comparativement à 3724 à la même date l’an dernier.

Pas d’exercice d’urgence

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé aujourd’hui que les municipalités ne seraient pas tenues d’effectuer les exercices annuels de simulation d’urgence cette année. Ce genre d’exercice permet aux équipes d’urgence de pratiquer une intervention lors de divers scénarios d’urgence, comme des accidents industriels. Les municipalités et les équipes d’urgence pourront ainsi se concentrer sur la gestion de la COVID-19, affirme le gouvernement.