COVID-19 : Mise à jour du 4 novembre

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
+6 dans le Grand Sudbury + Éclosion dans une mine près de Matachewan + Risque accru de l’autre côté de la frontière

À la mise à jour matinale du 4 novembre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 79 692 (+987). Le total incluait 68 189 (+945) guérisons et 3182 décès (+16). Il y a 367 personnes hospitalisées, dont 75 aux soins intensifs. L’Ontario a effectué 28 567 tests hier.

Le nombre de décès d’aujourd’hui est le plus haut total de la deuxième vague.

  • Santé publique Sudbury et districts : +6, 133 cas (124 résolus, incluant 2 décès). Trois de ces cas ont été annoncés en soirée le 3 novembre. Ils étaient tous en lien avec un cas confirmé. Trois autres cas ont été annoncés en fin d’après-midi aujourd’hui, un en lien avec un autre cas et les deux autres sont des cas de contamination communautaire.
  • Bureau de santé Porcupine : 99 cas (84 guérisons, 9 décès). Dernier cas : 1er novembre.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +1, 48 cas (46 résolus, 1 décès). Ce nouveau cas est en lien avec une éclosion dans le district de Nipissing.
  • Service de santé du Timiskaming : 17 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 5 octobre.
  • Santé publique Algoma : 46 (43 résolus, 0 décès). Dernier cas : 3 novembre.

Éclosion dans une mine près de Matachewan

Le Service de santé du Timiskaming surveille et assiste une éclosion à la mine Young-Davidson à Matachewan. Les trois personnes atteintes demeurent à l’extérieur de la région du bureau, alors ils ne comptent pas dans son total.

Risque accru de l’autre côté de la frontière

Santé publique Algoma demande aux résidents qui se rendent régulièrement dans le comté de Chippewa au Michigan de redoubler de prudence. Il y a présentement une forte montée des cas dans cette région. On conseil à ceux qui ont une permission spéciale pour y travailler ou étudier de plutôt rester chez eux, ou sinon éviter les foules et respecter les autres règles d’hygiènes.