COVID-19 : Mise à jour du 1er octobre

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Le père Noël suit les règles du gouvernement + Autodépistage modifié pour les enfants

À la mise à jour matinale du 1er octobre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 52 248 (+538). Le total incluait 44 422 (+515) guérisons et 2851 décès (+3). Il y a 162 personnes hospitalisées, dont 36 aux soins intensifs. L’Ontario a effectué 39 646 tests hier.

Aucun nouveau cas dans le Nord-Est aujourd’hui.

  • Santé publique Sudbury et districts : 108 cas (102 résolus, 2 décès). Dernier cas : 29 septembre.
  • Bureau de santé Porcupine : 83 cas (71 guérisons, 9 décès). Dernier cas : 29 septembre.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 40 cas (39 résolus, 1 décès). Dernier cas : 21 septembre.
  • Service de santé du Timiskaming : 18 cas (16 résolus, 0 décès). Dernier cas : 30 septembre.
  • Santé publique Algoma : 33 (30 résolus, 0 décès).

Le père Noël suit les règles du gouvernement

Le comité responsable de l’organisation du Défilé du père Noël du Grand Sudbury a décidé d’annuler la célébration cette année. La foule qui se rassemble pour regarder la parade chaque année ne permettrait pas de respecter les règles de limite d’attroupement et de distanciation physique. La parade reviendra l’an prochain si les conditions le permettent.

Nipissing Ouest : report de l’ouverture d’installations municipales

Malgré le faible nombre de cas dans le district de santé dont fait partie Nipissing Ouest, la municipalité a choisi de retarder l’ouverture de l’aréna et de sa salle d’entrainement. La salle de mise en forme devait ouvrir le 5 octobre et l’aréna le 13. Le 19 octobre est avancé comme date provisoire d’ouverture, mais pourrait encore changer selon l’évolution des cas de COVID-19 en Ontario.

Autodépistage modifié pour les enfants

Dans le but de ne pas interrompre trop régulièrement l’école et la garderie pour les enfants, le gouvernement de l’Ontario a modifié l’Outil de dépistage de la COVID-19 pour les enfants qui fréquentent les écoles et les services de garde d'enfants.

Une première série de questions porte sur des symptômes plus associés à la maladie. Si l’enfant présente l’un de ces symptômes sera invité à rester à la maison et jusqu’à ce qu’il voit un médecin ou passe un test de dépistage.

La deuxième série concerne des symptômes associés à d’autres maladies, comme le nez qui coule ou les mots de tête. Si l’enfant a un seul symptôme, on suggèrera qu’il reste à la maison seulement 24 heures afin de voir si sa condition s’améliore. S’il a deux symptômes ou plus, il faudra consulter un médecin ou passer un test de dépistage.

De plus, les douleurs au ventre et les conjonctivites (pink eye), ne font plus partie des symptômes de cet outil.