COVID-19 : Mise à jour du 16 octobre

Moins de trajets d’autobus annulés + Campagne Alerte COVID

À la mise à jour matinale du 16 octobre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 62 908 (+712). Le total incluait 54 004 (+713) guérisons et 3031 décès (+9). Il y a 261 personnes hospitalisées, dont 67 aux soins intensifs. L’Ontario a effectué 38 507 tests hier.

Santé publique Sudbury et districts : 111 cas (109 résolus, 2 décès). Dernier cas : 13 octobre.

Bureau de santé Porcupine : +88 cas (77 guérisons, 9 décès). Dernier cas : 15 octobre.

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : +1, 43 cas (40 résolus, 1 décès). Le nouveau cas a été infecté par un cas connu et est âgé entre 40 et 59 ans.

Service de santé du Timiskaming : 17 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 5 octobre.

Santé publique Algoma : 39 (36 résolus, 0 décès). Dernier cas : 10 octobre.

Moins de trajets d’autobus annulés

La situation s’améliore lentement mais surement au Consortium de service aux élèves de Sudbury avec seulement 3 trajets d’autobus complètement annulé et 3 partiellement annulé la semaine prochaine. Des écoles francophones sont tout de même encore touchées. La liste est disponible ici.

Alerte COVID

L’Ontario s’allie à plusieurs grandes entreprises pour encourager le téléchargement de l’application de suivi des cas de COVID-19. Les entreprises incluent entre autres des entreprises médiatiques, des banques et des compagnies d’assurances.

L’application développée en Ontario et disponible dans cette province et au Québec utilise la technologie Bluetooth des téléphones intelligents pour tenir un registre des personnes que vous avez croisées et qui ont aussi l’application sur leur téléphone. Si l’une d’entre elles entre un code signalant qu’elle a été infectée par la COVID-19, vous recevrez un message de risque de contamination.

Pour que l’application soit vraiment efficace, il faut qu’un grand nombre de personnes la télécharge, surtout dans les zones les plus affectées. Le site du gouvernement rapporte que 4,5 millions de personnes auraient installé jusqu’à maintenant l’application et 1134 personnes auraient entré leur code de résultat positif, permettant d’informer plusieurs autres utilisateurs.

Vous trouverez plus d’information sur l'application ici.