COVID-19 : Mise à jour du 16 aout

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Les questions à se poser avant d’envoyer son enfant à l’école

À la mise à jour matinale du 16 aout, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 40 646 (+187 en 2 jours). Le total incluait 36 953 (+181 en 2 jours) guérisons et 2789 décès (+1 en 2 jours). L’Ontario a effectué 23 813 tests hier.

Aucun cas au cours de la fin de semaine dans le Nord-Est.

Santé publique Sudbury et districts : 92 cas (90 résolus, 2 décès). Dernier cas : 8 aout.

Bureau de santé Porcupine : 72 cas (63 guérisons, 8 décès). Dernier cas : 7 aout.

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 37 cas (36 résolus, 1 décès). Dernier cas : 9 juillet.

Service de santé du Timiskaming : 19 cas (19 résolus, 0 décès). Dernier cas : 29 juillet.

Santé publique Algoma : 27 (27 résolus, 0 décès). Dernier cas : 21 juillet.

Les questions à se poser avant d’envoyer son enfant à l’école

La médecin hygiéniste en chef de Santé publique Sudbury et district a publié vendredi une lettre concernant le retour à l’école. Elle y rappelle que la meilleure façon d’assurer la sécurité des élèves face à la COVID-19 est de respecter les consignes partout dans la communauté afin de limiter la propagation de la maladie.

Pour les parents qui doivent prendre la décision d’envoyer leurs enfants à l’école ou de continuer l’apprentissage à la maison, elle propose quelques questions à se poser qui peuvent aider à prendre la meilleure décision :

  • Est-ce que vous, vos enfants ou une personne de votre cercle social avez un problème de santé?
  • Avez-vous accès à des services de garde, au besoin?
  • Votre enfant doit-il recevoir un enseignement en classe avec une aide professionnelle?
  • Est-ce que votre enfant et vous pourriez gérer l’enseignement en ligne à domicile?
  • De quelle manière pouvez-vous le mieux assurer l’équilibre entre la santé physique de votre enfant et sa santé émotionnelle et sociale?
  • Quelles sont les principales circonstances économiques et professionnelles qui pourraient influencer votre décision, chez vous?
  • Peu importe la décision que vous prendrez «aujourd’hui», que pouvez-vous prévoir comme «plan B» si jamais vous changez d’avis plus tard?