COVID-19 : Mise à jour du 11 aout

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Canada versus États-Unis : deux planètes complètement différentes selon Doug Ford

À la mise à jour matinale du 11 aout, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 40 194 (+33). Le total incluait 36 456 (+75) guérisons et 2786 décès (0). L’Ontario a effectué 21 581 tests hier.

Aucun cas aujourd’hui dans le Nord.

Santé publique Sudbury et districts : 92 cas (84 résolus, 2 décès). Dernier cas : 8 aout.

Bureau de santé Porcupine : 72 cas (63 guérisons, 8 décès). Dernier cas : 7 aout.

Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 37 cas (36 résolus, 1 décès). Dernier cas : 9 juillet.

Service de santé du Timiskaming : 19 cas (19 résolus, 0 décès). Dernier cas : 29 juillet.

Santé publique Algoma : 27 (27 résolus, 0 décès). Dernier cas : 21 juillet.

Réouvertures d’installations sportives

La Ville du Grand Sudbury a rouvert aujourd’hui une des glaces de l’aréna Countryside et rouvrira plusieurs terrains de sports le vendredi 14 aout. Le complexe Terry Fox, le complexe James Jerome, le parc Delki Dozi, le complexe Rick MacDonald d’Azilda, le parc Côté de Chelmsford, le Centre communautaire Centennial de Hanmer et le complexe Oja Sports de Naughton seront tous accessibles selon des horaires précis.

On prévoit également la réouverture des succursales de la Bibliothèque publique du Grand Sudbury le 17 aout.

Toutes les règles de distanciation physique s’appliquent et le personnel municipal augmentera la fréquence de nettoyage des espaces communs.

 

Canada versus États-Unis : deux planètes complètement différentes

Émilie Pelletier — Initiative de journalisme local — Le Droit

Si le Canada se porte considérablement mieux que les États-Unis durant la pandémie de COVID-19, c’est grave à la coopération de la population, s’est vanté le premier ministre ontarien Doug Ford lundi.

M. Ford a tenu à féliciter les efforts des Ontariens dans le cadre de la crise du coronavirus lors de sa conférence de presse quotidienne. «Quand j’ai l’opportunité de parler avec des amis aux États-Unis, ils n’en reviennent pas du fait qu’on semble habiter sur deux planètes différentes. Ils me demandent comment on fait. Je leur réponds que ce sont les gens, la population, qui suivent les conseils du médecin hygiéniste en chef.»

Celui-ci a rappelé l’importance de la distanciation physique, du port du masque et du lavage fréquent des mains.

Infection dans les écoles?

Le premier ministre ontarien a admis qu’il est tout simplement «non réaliste d’affirmer que personne ne contractera la COVID-19 quand les écoles rouvriront».

Il est toutefois convaincu que son gouvernement fait tout en son pouvoir pour protéger la population et répète que le plan de retour à l’école de l’Ontario est le meilleur au pays.

Quant au ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, il a rappelé que la présence du virus dans les écoles dépendra de la transmission à l’extérieur des établissements scolaires. «On peut ramener les élèves en classe en sécurité si on continue nos efforts pour limiter la transmission communautaire.»

L’édition du 12 aout du Voyageur a deux articles (page 3) qui explorent les défis de la rentrée scolaire avec la COVID-19.