Message de Marc G. Serré

Restons unis et correctement informés.

Bonjour Nickel Belt - Grand Sudbury. À l’heure actuelle, nous traversons une période difficile en ce qui concerne la COVID-19. Plus que jamais, il est important de se rassembler en tant que communauté et que chacun de nous fasse sa part pour protéger la santé et la sécurité de chaque résident.

Je tiens à réitérer que mon équipe et notre gouvernement sont là pour VOUS. En cette période d’incertitude, nous nous efforçons de vous fournir des réponses, de vous soutenir et de vous faire savoir que nous sommes à vos côtés.

Un rappel, notre bureau de circonscription ne prend pas de rendez-vous pendant une période indéterminée pour la protection des électeurs et de notre personnel. Cependant, le personnel travaille toujours avec diligence pour s’assurer que vos préoccupations soient entendues et que nous puissions nous assurer que les résidents de Nickel Belt - Grand Sudbury se sentent soutenus.

En tant que député, je travaille en étroite collaboration avec différents ministères et organismes fédéraux pour écouter les recommandations des experts afin d’assurer la santé et la vitalité économique de notre région. Nous continuons d’avoir des mises à jour quotidiennes pour assurer le meilleur intérêt des résidents de Nickel Belt - Grand Sudbury. Je suis également en contact avec tous les maires de Nickel Belt - Grand Sudbury, les dirigeants des Premières nations locales, les dirigeants des syndicats locaux et de nombreuses entreprises locales.

Comme le personnel de la circonscription travaille à distance et fait les choses un peu différemment, ils peuvent répondre à vos appels si vous choisissez de laisser une messagerie vocale pendant les heures normales de bureau du lundi au jeudi de 9 h à 16 h. Le personnel fera de son mieux pour retourner vos appels en temps opportun.

Beaucoup sont confrontés à des circonstances difficiles et nous voulons que vous sachiez que nous sommes ici au meilleur de nos capacités. Notre gouvernement a pris des mesures sans précédent pour assurer aux Canadiens le soutien dont ils ont besoin. 82 milliards de dollars ont été annoncés pour soutenir les particuliers et les entreprises et stimuler l’économie alors que le pays se rassemble pour faire face à la pandémie de la COVID-19.

Sur le plan personnel, continuons de prendre soin les uns des autres. Décrochons le téléphone, envoyons un courriel, rejoignons nos amis et nos proches à distance alors que nous travaillons pour réduire le fardeau de notre système de santé. L’isolement et l’éloignement sociaux sont l’une des meilleures mesures concrètes que nous puissions prendre pour protéger nos proches et les plus vulnérables de la société. Les Canadiens sont fortement invités à éviter les voyages non essentiels.

Enfin, un grand merci à nos infirmières, médecins, pharmaciens, caissiers, concierges, chauffeurs de camion, travailleurs de Postes Canada, agents de la GRC, agents des services frontaliers, divers employés des ministères fédéraux à l’ARC, Service Canada, Anciens Combattants, Immigration et Frontières Canada Services, divers travailleurs du commerce de détail, et tous les autres intervenants de première ligne face à la propagation du virus de la COVID-19. Leur dévouement et leurs sacrifices sont grandement appréciés.

Que vous recherchiez des informations sur l’éloignement social, la prévention, les informations de voyage, ou plus, il est important de les trouver à partir de sources fiables et crédibles. Cela comprend la consultation de sources vérifiées de tous les niveaux de gouvernement, de l’Organisation mondiale de la santé, des unités locales de santé publique et de district. Nous avons la capacité de surmonter ces défis si nous restons unis, correctement informés et suivons les mesures décrites par les responsables de la santé publique.

Marc G. Serré

Réjean Grenier

Des filous tentent de se faire une piasse en profitant de la pandémie

Il faudra faire attention à ceux qui ne font pas la différence entre déconfinement et retour à la normale
Réjean Grenier
Chronique

Personne n'est qualifié et la crise du coronavirus ne fait certainement pas changé d'opinion