Aviateur Stephane Jacques
Aviateur Stephane Jacques

Suivez le père Noël à la trace

La voix du Nord
La voix du Nord
Le Voyageur
La 22e Escadre/Base des Forces canadiennes (BFC) North Bay, membre du 21e Escadron de contrôle et d’alerte sont fin prêt à suivre la piste du père Noël ce soir. La COVID-19 n’a pas empêché l’équipe de se préparer à cette mission importante.

Ils localiseront le père Noël et ses rennes avec des radars, des satellites et des capteurs infrarouges. Une fois qu’ils l’auront trouvé, des chasseurs CF-18 de l’armée canadienne escorteront le père Noël pour qu’il puisse terminer sa tournée en toute sécurité.

«Notre équipe s’est entrainée rigoureusement toute l’année en vue de cette mission qui ne peut pas échouer. Nous avons hâte de commencer notre mission le 24 décembre et de travailler avec les équipages des CF-18 de la 3e Escadre Bagotville et de la 4e Escadre Cold Lake pour offrir au père Noël un vol en toute sécurité dans l’espace aérien canadien et permettre au vieux lutin jovial de livrer des cadeaux à tous ceux qui y croient», dit l’opérateur - Surveillance (Air), du 21e Escadron de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), 22e Escadre/BFC North Bay, Stephane Jacques.

Les enfants peuvent aussi suivre à la trace le père Noël sur le site web www.noradsanta.org. Il y a plein d’information sur le père Noël et des jeux en attendant les dernières nouvelles.

Le NORAD suit la piste du père Noël depuis le 24 décembre 1955. Ce jour-là, en raison d’une erreur d’impression dans une annonce de journal, des enfants de Colorado Springs ont téléphoné pour la première fois au Centre d’opérations aériennes pour parler au père Noël. C’est la ligne du Commandement de la défense aérienne continentale, maintenant connu sous le nom NORAD, qui a sonné. Depuis, le NORAD organise ce programme annuel reconnu partout dans le monde.