Pumpkinferno 2017 à Terre dynamique
Pumpkinferno 2017 à Terre dynamique

Permettre la tenue de l’Halloween en 2020... la réponse reste cachée

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur
Les intervenants attendent des directive du gouvernement ou l'évolution de la situation

Les dirigeants des communautés et des bureaux de santé de la région semblent nager dans une mer d’incertitude face à l’Halloween. En début de semaine, les décideurs et les spécialistes en santé publique n’avaient pas encore annoncé de directives pour célébrer la tradition en toute sécurité.

Pour l’instant, le Bureau de santé Porcupine et le Santé publique Sudbury et districts n’ont pas de conseils concrets à offrir ou de recommandations par rapport à la fête. Par contre, les deux entités vont continuer à évaluer la situation de jour en jour et vont renforcer le message du besoin de respecter les mesures concernant la COVID-19.

«Comme toujours, nous allons informer la population en fonction de ces facteurs afin que tout le monde reçoive les directives de santé publique les plus à jour. Bien qu’il soit difficile de prédire ce qui pourra se produire au cours du mois d’octobre, nous pouvons affirmer avec certitude que tout le monde doit absolument suivre les dix principales règles à respecter concernant la COVID», soulève le bureau des communications de Santé publique Sudbury et districts.

«L’envie de reprendre contact en personne est tellement compréhensible. Mais aujourd’hui, c’est aussi tellement risqué. Nous devons  continuer de reconnaitre le risque et de suivre les stratégies pour prévenir la COVID afin de mieux limiter la propagation du virus. Il s’agit notamment de garder ses distances, de se laver les mains et de porter un couvre-visage», précise-t-il.

«En Ontario, les rassemblements organisés privés et non surveillés sont limités à dix personnes à l’intérieur et 25 personnes à l’extérieur. En ce qui concerne les évènements intérieurs et extérieurs, les personnes qui y participent doivent appliquer les mesures sanitaires appropriées. Notamment garder leurs distances avec celles qui ne font pas partie du même ménage qu’elles. Nous ne pouvons baisser la garde.»

La municipalité de Callander a été parmi les première collectivités a décider de reporté à l’an prochain leur fête communautaire de l’Halloween en raison de la pandémie. Pour leur part, la Ville du Grand Sudbury et la Municipalité de Calvin (à l’ouest de Mattawa) préfèrent plutôt attendre d’autres renseignements de la province et du bureau de santé local avant de se prononcer sur la question.

«En ce qui concerne l’Halloween, je continue à parler avec le chef [Paul] Pedersen et la Dr [Penny] Sutcliffe au sujet des scénarios les plus sécuritaires pour nos enfants et notre communauté pour le 31. D’autres communautés ont déjà annulé le porte-à-porte pour ramasser des friandises et nous attendons les directives et les conseils de la Province à ce sujet. Il serait sage de songer dès maintenant à faire preuve de créativité pour trouver des solutions de rechange pour nos enfants qui pourraient quand même rendre la journée amusante», déclare le maire du Grand Sudbury, Brian Bigger.

«Le conseil municipal attend les recommandations du bureau de santé publique du district de North Bay et de Parry Sound en ce qui concerne l’Halloween», indique la greffière de Calvin, Cindy Pigeau.