Les drapeaux installés sur la colline du sentier Voyageurs à Azilda.
Les drapeaux installés sur la colline du sentier Voyageurs à Azilda.

La communauté au service de la communauté

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Le Réseau d’action communautaire d’Azilda a plusieurs projets en marche

Avant la fin de l’été, Azilda aura ses jeux d’eau pour les enfants. Les parents et les enfants devront remercier le Réseau d’action communautaire (RAC) d’Azilda, qui a été extrêmement actif au cours des derniers mois.

La construction des jeux d’eau a débuté le 7 juin et ils devraient être inaugurés à la mi-juillet si tout se passe comme prévu, rapporte la présidente du RAC d’Azilda, Cathy Castanza. 

Ils ont choisi de l’installer au parc Whitewater, entre la cantine et le terrain de volleyball de plage. Avec la plage et la structure au même endroit, le parc est maintenant beaucoup plus versatile et sécuritaire, note Mme Castanza. 

«Si vous avez des enfants un peu plus vieux qui veulent aller au parc et les plus jeunes qui veulent jouer dans les jeux d’eau, vous avez une variété de choix dans le parc. Les parents sentent que les enfants sont un peu plus en sécurité avec les jeux d’eau.» Et même pour les jeunes enfants, les jeux d’eau sont une façon moins intimidante d’apprivoiser l’eau, comparativement au lac.

La construction des jeux d’eau au parc Whitewater à Azilda.

Le RAC travaille depuis au moins deux ans à la réalisation de l’installation. Les 115 000 $ nécessaire à la construction proviennent en partie du fond pour les parcs de la ville du Grand Sudbury et d’argent mis de côté dans l’allocation de l’Initiative collectivités en santé. 

Sentier des Voyageurs

Le sentier des Voyageurs est sur des terres protégées et est praticable hiver comme été. En hiver, jusqu’en mars, il est surtout idéal pour des randonnées en raquettes. L’été, il y a des sentiers balisés qui guident les marcheurs sur une boucle de plus de 6 kilomètres. Le stationnement pour accéder à l’entrée se trouve sur la rue Gagnon.

«Nous avons un merveilleux groupe de personnes qui entretiennent le sentier, dit Cathy Castanza. Nous allons regarder diverses options pour avoir de l’argent pour le sentier, mais M&G Fencing et Northwest Lumber ont été d’excellents partenaires communautaires.»

Les sentiers mènent jusqu’au sommet d’une colline où le RAC a installé ce printemps le drapeau du Canada et le tout nouveau drapeau d’Azilda.

Un drapeau représentatif

Depuis décembre 2020, Azilda a son propre drapeau. Six personnes ont soumis un concept au concours lancé l’an dernier. 

Le concept gagnant a été créé par Frank Bach, un designer originaire de la communauté qui vit présentement en Californie. Il explique que la vague bleue représente le lac Whitewater, le soleil et le ciel orangé les journées d’été. Le soleil est également une référence aux habiletés de guérisseuse que possédait la pionnière Azilda Bélanger, qui a donné son nom au village. 

Les commandes de drapeaux sont pour l’instant terminées, mais si la demande est suffisante, le RAC en fera d’autres à la mi-aout.

«C’était pour démontrer une fierté communautaire, explique Mme Castanza. C’est notre communauté et nous travaillons fort pour la garder accueillante.»

Le drapeau conçu par Franck Bach

À la recherche d’une murale

Depuis le 21 mai, les résidents d’Azilda sont invités à soumettre des idées de design pour une murale qui sera peinte à l’été 2022 sur l’un des murs de l’aréna. La murale fera partie du projet de rénovation de la façade de l’aréna. Les participants ont jusqu’au 1er novembre 2021 pour soumettre leur suggestion à l’adresse azildacan4@gmail.com (et avoir comme sujet : Selfie Wall).

Les suggestions devraient mettre en évidence «toutes les belles choses que nous avons à Azilda». Le ou la gagnante sera annoncé en décembre et recevra un prix de 100 $. 

Le RAC d’Azilda est certainement un des plus actifs du Grand Sudbury en ce moment avec tous ces projets. Cathy Castanza dit être heureuse qu’autant de résidents s’engagent dans leurs projets, grands et petits. Ils ne veulent pas nécessairement participer à des réunions, mais ils sont présents lorsque vient le temps de faire du bénévolat.