Tibila Sandiwidi

Travailleur d’établissement dans les écoles (TÉÉ) au Centre de santé communautaire du Grand Sudbury

Tibila a une impressionnante feuille de route. Depuis son arrivée au Canada, en 2003, et avant de devenir travailleur d’établissement dans les écoles, il a travaillé au Collège Boréal, à l’Université Laurentienne, au Carrefour Francophone ainsi qu’au CSPGNO.

Il compte parmi son pédigrée un baccalauréat en travail social, un diplôme en technique d’éducation spécialisée, un baccalauréat en science politique et une maitrise en recherche appliquée. En lui parlant brièvement, on se rend rapidement compte qu’il est un véritable érudit. Depuis plus de 15 ans, il travaille auprès de la jeunesse francophone dans le domaine communautaire et scolaire du Nord de l’Ontario.

Métier

Le travail d’établissement dans les écoles a pour but d’aider les nouveaux arrivants à bien s’intégrer au sein de la communauté et du milieu scolaire. Tibila est aussi la personne-liaison entre les écoles, le personnel enseignant, les élèves et les familles nouvellement arrivés au Canada. Tibila relève du Centre de santé communautaire du Grand Sudbury, mais c’est entre autres au sein des écoles du CSPGNO qu’il offre ses services d’établissement en milieu scolaire. En collaboration avec les écoles et des intervenants communautaires, il développe une panoplie d’activités, telles que des formations interculturelles, des campagnes de sensibilisation et des ateliers de lutte contre l’intimidation, spécialement liés à la question d’intégration des élèves nouvellement arrivés au pays.

Réalisations

Tibila se rappelle que l’une de ses réalisations les plus enrichissantes a été d’organiser et accompagner des étudiants locaux et internationaux du Collège Boréal pour une visite guidée du Nord de l’Ontario. Ils avaient alors tous visité Hearst et Timmins où ils ont pu jouer au hockey, ce qui était pour certains d’entre eux une grande première. Leur tournée s’est terminée par une visite de la communauté autochtone Wikwemikong à l’ile Manitoulin, où ils ont été reçus magnifiquement bien avec un Pow Wow en leur honneur. 

Tibila rayonne de par son engagement et sa sensibilité. Il a un parcours exemplaire d’un nouvel arrivant qui a su prendre sa place et adopter sa communauté d’accueil. Depuis qu’il est à Sudbury, il a participé au Salon du livre et au Cabaret africain, il a reçu des prix de reconnaissance, il a animé des cérémonies et des spectacles et il a su toucher la vie de plusieurs personnes autant au nouveau professionnel que communautaire. 

Moment coup de cœur

Tibila se souvient d’un élève de l’École secondaire Macdonald-Cartier qu’il avait aidé et qu’il a recroisé 10 ans plus tard. Les deux étaient dans un Tim Horton et l’ancien élève en question a immédiatement reconnu Tibila et a couru vers lui le saisissant et le soulevant dans les airs en signe de joie et d’appréciation. Tibila était sous le choc. L’élève lui a indiqué que c’était grâce à son appui et son soutien moral qu’il a pu terminer ses études secondaires. Pour Tibila, ces retrouvailles ont été marquantes et révélatrices et soulignent que d’autres moments de la sorte se sont produits au fil des années. Selon Tibila, son travail auprès de la jeunesse est des plus importants et le résultat est extrêmement gratifiant et avantageux pour toute la communauté.

Ton message aux

Parents...  

Le plus grand cadeau qu’on puisse offrir à nos enfants, c’est de les accompagner dans leur éducation et leur apprentissage.

Élèves...

Rien n’est impossible dans la vie. Ce sont votre volonté, votre force et votre rythme qui vous mèneront à la réalisation de vos ambitions.

Collègues...

Le succès d’un enfant c’est un travail d’équipe.


Profil de Tibila Sandiwidi

Musique franco : Le groupe CANO - Au nord de notre vie

Recommandation de page Facebook : Centre de santé communautaire du Grand Sudbury

Organisme franco à découvrir

Société économique de l’Ontario

Charité à appuyer

Bleu Door Soup Kitchen

Passetemps

Jardinage, cueillette de bleuets et faire de la motocyclette

Passion

La pêche

Meilleur souvenir d'école

«Je venais tout juste d’arriver au Collège Boréal et mon ordinateur a planté. Je suis alors descendu et j’ai croisé une dame et je lui ai demandé de l’aide. Elle m’a montré comment faire et après j’ai réalisé que c’était la présidente du Collège Boréal de l’époque, Gisèle Chrétien. Pour moi, à ce moment-là, j’ai compris que les gens du nord étaient chaleureux!»

Mets favori :

Le foufou, ou pour certain le Tô, qui est un mets typiquement africain.

Dessert favori

La mangue

Si tu étais un super héros

Mufasa dans le film Le Roi Lion